GM aurait assuré à Opel ne pas avoir l'intention de vendre

FRANCFORT (Reuters) - Le directeur général de General Motors Daniel Akerson a assuré au président du directoire d'Opel que la maison-mère américaine ne négociait pas la vente de sa filiale allemande, rapporte mardi le Handelsblatt, qui cite une source au fait de leur conversation.

Partager

La presse d'outre-Rhin rapportait la semaine dernière que GM envisageait de remettre Opel en vente, et citait comme possibles repreneurs l'allemand Volkswagen et le chinois Beijing Automotive Industry (BAIC).

GM n'a pour l'heure fait aucun commentaire sur ces articles, malgré les appels en ce sens lancés par les syndicats et les pouvoirs publics allemands.

De source proche du sujet, on indiquait jeudi à Reuters que Daniel Akerson était déçu par l'incapacité d'Opel à redevenir rentable, et qu'il étudiait diverses options concernant l'avenir du constructeur de Rüsselsheim.

Maria Sheahan, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS