[Glyphosate] Monsanto et des fermiers américains poursuivent l'Etat de Californie

Le fabricant du Roundup et un groupement d'agriculteurs américains portent plainte contre la Californie qui a décidé de faire figurer le principal composant de l'herbicide dans la liste des produits cancérigènes.

Partager
[Glyphosate] Monsanto et des fermiers américains poursuivent l'Etat de Californie
Monsanto et des fédérations agricoles américaines ont porté plainte contre la Californie mercredi afin que l'Etat n'émette pas d'avertissements sur les risques de cancer associés à des produits contenant du glyphosate.

CHICAGO (Reuters) - Monsanto et des fédérations agricoles américaines ont porté plainte contre la Californie mercredi 15 novembre afin que l'Etat n'émette pas d'avertissements sur les risques de cancer associés à des produits contenant du glyphosate. L'Etat américain fait figurer le principal composant de l'herbicide Roundup produit par Monsanto sur sa liste de produits chimiques cancérigènes depuis juillet et exigera que les produits en contenant mentionnent l'avertissement d'ici juillet 2018.

La Californie a pris cette décision après que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), un organisme de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a conclu en juillet 2015 que le glyphosate était "probablement cancérigène". Les autorités sanitaires californiennes, représentées par l'Office of Environmental Health Hazard Assessment (OEHHA), cité dans la plainte, a dit qu'il s'en tenait à sa décision, estimant avoir suivi toutes les procédures légales adaptées.

Une fausse information

Monsanto et les fédérations nient que le glyphosate soit cancérigène et arguent que l'avertissement imposé par la Californie obligerait les revendeurs de produits contenant le composant à diffuser une fausse information.

En tout état de cause, la controverse est une nouvelle pierre dans le jardin de Monsanto, qui a déjà quelques problèmes avec un autre herbicide conçu à partir d'un composé chimique appelé dicamba, auquel des agriculteurs imputent les destructions causées à leurs récoltes cet été.

"No significant risk level"

Le groupe américain, racheté par l'allemand Bayer pour 63,5 milliards de dollars, a développé ce produit pour remplacer le glyphosate, moins efficace face à de mauvaises herbes devenues plus résistantes. Certains produits contenant des quantités de glyphosate jugées acceptables, jouissant du label "Pas de risque important" (No Significant Risk Level, NSRL) pourraient éventuellement être vendus sans avertissement, suivant une proposition à l'étude en Californie, a déclaré Sam Delson, un porte-parole de l'Etat.

Les pays de l'Union européenne (UE) ne sont pas parvenus jeudi dernier à s'accorder sur la prolongation de cinq ans de la licence du glyphosate, lequel a déclenché un débat d'experts en Europe à la suite de résultats d'études contradictoires.

La licence actuelle d'utilisation du glyphosate expire le 15 décembre. Faute d'accord entre les gouvernements, la Commission européenne sera amenée à se prononcer.

Tom Polansek Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Tangi Salaün

0 Commentaire

[Glyphosate] Monsanto et des fermiers américains poursuivent l'Etat de Californie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS