Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Glowee veut éclairer la ville avec des bactéries

,

Publié le

Made in France

Glowee veut éclairer la ville avec des bactéries © D.R.

De très nombreux êtres vivants, notamment marins, possèdent un gène code leur permettant d’être bioluminescents, c’est-à-dire d’émettre une lumière froide. La start-up parisienne Glowee a eu l’idée d’utiliser ces propriétés naturelles pour générer une nouvelle source de lumière. "Au-delà des économies d’énergie et des bénéfices écologiques, notre ambition est de proposer une nouvelle manière de penser l’éclairage", explique Sandra Rey, la présidente cofondatrice de Glowee, âgée de 25 ans et titulaire d’un master en design industriel.

Des bactéries modifiées génétiquement sont maintenues actives dans un liquide nutritif, lui-même placé dans une coque en résine organique aux formes variables selon les besoins. Glowee veut être prêt à aborder le marché de la scénographie de vitrines en 2017. Reste à trouver des financements pour organiser la production industrielle des bactéries, la société n’ayant levé pour l’instant que 40 000 euros en crowdfunding sur Ulule. "Nous devons aussi travailler sur des systèmes de recharge en nutriments permettant de régénérer le système", indique Sandra Rey.

À ses clients, Glowee propose moins un produit qu’un service. "Nous voulons fonctionner par abonnement comprenant la personnalisation du système, l’installation et la récupération de la matière", assure la jeune femme. Ses premières cibles commerciales seront les commerces. "Nous ne venons pas simplement remplacer une ampoule, mais plutôt habiller la vitrine de lumière pour en faire un nouveau support de communication, un marqueur d’innovation et une expérience unique aux passants", détaille Sandra Rey.

La start-up prévoit de cibler progressivement d’autres marchés, en commençant par l’intégration de sa solution dans le paysage urbain. 

L’innovation


Glowee greffe sur des bactéries non pathogènes et non toxiques le gène produisant une réaction de bioluminescence. Glowee a également créé un milieu gélifié dans lequel sont incorporés les nutriments et les sucres nécessaires aux micro-organismes pour vivre, se reproduire et offrir de la lumière le plus longtemps possible.

L’opportunité


Les commerces n’ont plus le droit d’éclairer leurs vitrines la nuit. La bioluminescence est un bon moyen de les mettre en valeur, notamment lorsque l’électricité est coûteuse ou difficile à installer.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle