Glencore, Vitol présélectionnés pour reprendre Hellenic Petroleum

ATHENES (Reuters) - L'agence grecque des privatisations a annoncé mercredi avoir invité les groupes de négoce Glencore et Vitol à soumettre des offres contraignantes pour une participation majoritaire dans Hellenic Petroleum, le principal opérateur de raffineries dans le pays.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Glencore, Vitol présélectionnés pour reprendre Hellenic Petroleum
L'agence grecque des privatisations a annoncé mercredi avoir invité les groupes de négoce Glencore et Vitol à soumettre des offres contraignantes pour une participation majoritaire dans Hellenic Petroleum. /Photo d'archives/REUTERS/John Kolesidis

Athènes avait indiqué le mois dernier avoir reçu cinq manifestations d'intérêt pour la participation de 50,1% de Hellenic Petroleum mise en vente par l'Etat et la société publique Paneuropean Oil and Industrial Holdings.

En plus de Glencore Energy UK et Vitol Holding B.V, des manifestations d'intérêt ont aussi été reçues d'Alrai Group Holdings Limited, d'un consortium comprenant Carbon Asset Management DWC-LLC et Alshaheen Group, et de Gupta Family Group Alliance mais elles n'ont pas répondu aux critères de candidature.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Glencore et Vitol auront accès aux comptes d'Hellenic Petroleum après avoir signé des accords de confidentialité, a précisé l'agence de privatisation.

La cession d'une participation majoritaire dans le raffineur constitue l'une des principales privatisations entreprises par le pays depuis le premier de ses trois plans de sauvetage international en 2010.

(Angeliki Koutantou, Véronique Tison pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS