Glencore proposerait 13,6 milliards d'euros pour ENRC

LONDRES (Reuters) - Le géant suisse du négoce de matières premières Glencore envisage de faire une offre de reprise de 12 milliards de livres (13,6 milliards d'euros) sur ENRC, le minier kazakh, en proie à une bataille de pouvoir, rapporte le Sunday Times.

Partager

Citant une source proche des discussions, le journal précise que le directeur général de Glencore Ivan Glasenberg a eu des pourparlers ces dernières semaines avec les trois fondateurs d'ENRC, qui contrôlent ensemble quelque 45% des actions du groupe.

"Les deux parties veulent mener à terme les négociations", dit une source, citée par le Sunday Times, qui ajoute que Glencore discute également avec le gouvernement kazakh, qui détient 12% d'ENRC, dont le flottant est inférieur à 20%.

ENRC a été cité maintes fois comme une cible d'acquisition de Glencore, qui a fait son entrée en Bourse le 24 mai.

Rhys Jones et Clara Ferreira-Marques, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS