Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Glencore coopère avec la justice américaine sur un dossier de corruption

, , ,

Publié le , mis à jour le 12/07/2018 À 11H53

LONDRES (Reuters) - Glencore a déclaré mercredi vouloir coopérer avec les autorités américaines qui ont demandé des documents sur les activités du groupe minier et de négoce en République démocratique du Congo, au Venezuela et au Nigeria dans le cadre d'une enquête pour corruption.

Glencore coopère avec la justice américaine sur un dossier de corruption
Glencore a déclaré mercredi vouloir coopérer avec les autorités américaines qui ont demandé des documents sur les activités du groupe minier et de négoce en République démocratique du Congo, au Venezuela et au Nigeria dans le cadre d'une enquête pour corruption. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann
© Arnd Wiegmann

Le groupe anglo-suisse a indiqué avoir mis en place un comité spécial supervisé par son président Tony Hayward et comprenant deux administrateurs indépendants, Leonhard Fischer et Patrice Merrin, pour superviser sa réponse à une assignation à comparaître de la part du département américain de la Justice (DoJ).

"L'entreprise va coopérer avec le DoJ tout en restant focalisée sur nos activités et en cherchant à maximiser la création de valeur pour nos différentes parties prenantes d'une manière responsable et transparente", a déclaré Tony Hayward.

"Glencore prend au sérieux l'éthique et le respect au sein du groupe", a-t-il ajouté.

Basé en Suisse, Glencore a reçu la semaine dernière une assignation du DoJ lui demandant des documents et des dossiers relatifs au respect du Foreign Corrupt Practices Act des Etats-Unis et à la législation sur le blanchiment d'argent.

Le Foreign Corrupt Practices Act américain qualifie de délit la corruption active de responsables locaux pour remporter des contrats.

Le DoJ n'a pas souhaité s'exprimer jusqu'à présent.

A l'annonce de cette injonction, l'action Glencore a connu sa plus mauvaise séance en plus de deux ans et elle perd encore 4,1% à 313,50 pence mercredi matin à la Bourse de Londres, portant sa baisse à près de 20% depuis le début de l'année.

 

(Arathy S Nair à Bangalore et Julia Payne à Londres; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle