GirondeCinq sous-traitants se diversifient ensembleSans plus attendre l'aide des institutions locales, cinq sous-traitants girondins de l'aéronautique et du militaire se sont regroupés dans SARL Europol.

Partager

Gironde

Cinq sous-traitants se diversifient ensemble

Sans plus attendre l'aide des institutions locales, cinq sous-traitants girondins de l'aéronautique et du militaire se sont regroupés dans SARL Europol.

Confrontés au marasme des marchés aéronautique et militaire, ils ne se sentent pas toujours soutenus par leur région. "Nous devons nous prendre en charge, car il n'y a rien à attendre du côté des politiques et des institutionnels locaux", lâche Michel Cormel, le patron d'ASTF. "Nous ne sommes pas épaulés", confie François Foussard, le P-DG de Fibres et Design. Certes, le conseil régional a créé en 1991 un fonds pour venir en aide aux sous-traitants. Certes, l'Union patronale d'Aquitaine propose, avec la bénédiction des Pouvoirs publics, la création d'une cellule de veille technologique et commerciale, managée par des opérateurs privés. Mais, à l'évidence, les soutiens mis en place ne donnent pas satisfaction à tous les intéressés. Cinq d'entre eux ont préféré s'unir pour optimiser leurs moyens commerciaux. Ils ont créé la SARL Europol, opérationnelle depuis le 1er mars. Mission: le renforcement des relations traditionnelles avec les grands donneurs régionaux en leur proposant une offre complète, mais aussi la prospection de nouveaux débouchés, comme l'agro-alimentaire, le médical ou l'environnement. Un commercial a été recruté. Objectif: réaliser 10 millions de francs de chiffre d'affaires la première année. ASTF, qui réalise notamment des sous-ensembles pour les Falcon 900 et 2000, a vu son plan de charge baisser de 30%. Et son chiffre d'affaires chuter de 17millions de francs en 1991 à 13,5en 1993. Plus grave chez Fibres et Design. Du jour au lendemain, son plan de charge a diminué de 65%, la Sogerma ayant rapatrié la maintenance des éléments en composites et pièces de voilure.

L'atout de la complémentarité

Meilleur atoutdes cinq firmes : la complémentarité. "Nous sommes capables de gérer un projet de la phase de conception à la fabrication. C'est la réponse que nous apportons aux donneurs d'ordres qui ne veulent en face d'eux qu'un seul maître d'oeuvre", explique Christian Faure, le P-DG de Promeca.





LES CINQ ASSOCIÉS

Promeca: bureau d'études, création de prototypes de machines spéciales;

C.A: 10millions de francs; effectif: 15salariés.

ASTF: fabrication d'ensembles et de sous-ensembles, tôlerie fine;

C.A: 13,5millions de francs; effectif: 30 salariés.

Acmetec: conception de bancs tests, électronique, informatique;

C.A.: 6millions de francs;

effectif: 14 salariés.

MPRD: mécanique de précision; C.A.: 8,5millions de francs; effectif : 19 salariés.

Fibres et Design: maintenance aéronautique, matériaux composites ; C.A : 93 millions de francs ; effectif : 12 salariés.

USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS