Gimaex-Egi investit plus d'1 million d'euros aux Ayvelles

D'ici 2015, Gimaex International va investir plus d'1 million d'euros sur son site de production des Ardennes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Gimaex-Egi investit plus d'1 million d'euros  aux Ayvelles

Spécialisée dans la production de véhicules pour la lutte contre l'incendie, les secours, l'extinction en hauteur et la protection de l'environnement, Gimaex International - 450 salariés dans cinq usines françaises à Roanne, à Mitry-Mory, Tourouvre et Les Ayvelles et étrangères - est en train d'investir plus d'1 million d'euros sur le site de sa filiale ardennaise, EGI, implantée près de Charleville-Mézières. EGI y emploie 42 personnes sur deux marchés de niches : les bras élévateurs aériens à nacelle (18 à 65 m de haut) contre l'incendie et les travaux sous-tension.

Afin de renforcer la compétitivité de cette PME, mal en point jusqu'en 2008, Gilles Moreau, un des deux dirigeants de Gimaex, vient d'annoncer que différents chantiers allaient être poursuivis sur ce site. EGI va prochainement se doter d'un atelier de fabrication de structures de carrosserie. A l'avenir, il sera appelé à sous-traiter pour les différentes entités de Gimaex.

Enfin, suite à une joint-venture signée en 2013 avec la société de négoce Sofrad à Witry-lès-Reims (Marne), EGI va progressivement intégrer dans ses locaux la SA Scorpe afin de stocker, commercialiser et concevoir différents accessoires liés au secours incendie : canons, lance-tuyaux, habillement, vibrascopes, vibraphones...

100 % de ventes à l'export

"Cette stratégie de développement nous permettra de gagner encore des places à l'international", estime Didier Camus, le directeur d'EGI, qui a récemment conclu la vente de six camions d'intervention à Djakarta (Indonésie). Un marché représentant à lui seul 50 % du chiffre d'affaires de la société qui culminait à 8 millions d'euros en 2013.

Créé en 2003 par Gilles Moreaux et Philippe Mis suite à la fusion de Gicar et Bemaex, Gimaex International dont le siège social est basé à Saint-Maur-des Fossés (Val-de-Marne) s'est développé en absorbant Riffaud, Schmitz (Allemagne), EGI, Comet (Belgique) et la SEE. Son panel va du véhicule rouge aux moyens aériens de sauvetage en passant par les échelles pivotantes, les outils de désincarcération et le système d'extinction "One-Seven".

"En réunissant sous la même bannière cet ensemble de producteurs, on a élargi notre champ de développement pour devenir une référence à l'international. Aujourd'hui, on présente une offre globale d'équipements à nos clients que sont les services départementaux d'incendie et de secours, les aéroports, les raffineries, les centrales nucléaires et les tunnels", précise Gilles Moreaux. Pour cela, Gimaex consacre 10 % de son chiffre d'affaire annuel à la R & D.

Pascal Remy

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    GIMAEX
ARTICLES LES PLUS LUS