Ghosn à Sarkozy : les usines françaises de Renault ne fermeront pas

Partager

Carlos Ghosn, convoqué à l'Elysée par le Président de la République, l'a rassuré quant à la pérennité de l'usine Renault de Sandouville, ainsi que des autres sites de production de la marque au losange. Il ne revient pas sur la cure d'amaigrissement du constructeur, mais affirme sa volonté de la mener à bien par le biais de départs volontaires.

Sur Sandouville, le PDG a appuyé ses arguments par l'annonce de la construction d'un nouveau véhicule utilitaire sur le site à partir de 2012. Ce qui n'a pas rassuré du tout les syndicats. Ces derniers placent plus d'espoir dans l'industrialisation du futur véhicule électrique de la marque, qui sera fabriqué au moins en partie à Flins.

De son côté, Nicolas Sarkozy a assuré Renault du soutien des pouvoirs publics au secteur, via la réforme de la taxe professionnelle et « un plan d'ensemble pour le développement du véhicule décarboné ».

R.K.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS