Getinge investit 6 millions d'euros pour suivre la croissance du biomédicament

Le suédois Getinge se dote de nouvelles salles blanches à Vendôme (Loir-et-Cher) pour fournir des conditionneurs toujours plus propres à ses clients du nucléaire et de la santé, notamment dans les biotechnologies.

Partager

Crédits : Getinge

Une extension de 1 200 mètres carrés a été inaugurée jeudi 17 décembre sur le site de Getinge La Calhène à Vendôme (Loir-et-Cher), portant la surface totale de l'usine à 9 000 mètres carrés. Le groupe suédois a investi 6 millions d'euros dans cette opération, qui consiste notamment à doter la production de 500 mètres carrés de salles blanches en classe 5 pour ses isolateurs et autres conditionneurs étanches pour l'industrie pharmaceutique et le nucléaire.

Cet investissement sur l'outil de production sera suivi en 2016 et 2017 d'aménagements connexes pour plusieurs millions d'euros. "Nous réorganiserons les ateliers et le flux des matières et des produits puis les accès", résume Jean-Luc Schneider, directeur technique.

Les appareils de Getinge La Calhène servent au conditionnement et à la manipulation en zone étanche. En l'occurence, l'investissement répond à la croissance des marchés des biomédicaments. Lors de la visite inaugurale, des machines en partance pour Lausanne, Taiwan, l'Argentine et Cuba patientaient en salles de tests avant expédition.

"Une usine experte"

Fournisseur d'Areva et Tepco, et des laboratoires pharmaceutiques comme Sanofi, Merck et GSK, l'usine vendômoise emploie 187 salariés, dont un quart en R&D. Une trentaine de salariés sera recrutée pour suivre la croissance de ces activités.

"C'est une usine experte avec un niveau de R&D excellent. Elle travaille pour une cinquantaine de pays. Depuis la France, Getinge fournit des hôpitaux et des industriels en Europe mais aussi en Asie et aux Etats-Unis avec une qualité constante et le souci de l'innovation", souligne Carl Benett, PDG de ce groupe de 15 800 salariés, dont 1300 en France. Getinge réalise 2,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Outre son usine de Vendôme, Getinge dispose quatre autres unités en France, dont le spécialiste de l'éclairage de blocs opératoires, Maquet, à Ardon (Loiret), et une usine d'implants cardiovasculaires à La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

Stéphane Frachet

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS