Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Gestion des performances : Cisco s'empare de Tidal Software

, ,

Publié le

Moins d'un mois après le lancement de son premier serveur lame, le constructeur californien met 105 millions de dollars sur la table pour le rachat de Tidal Software, éditeur d'une console de supervision des performances des applications hébergées.

Gestion des performances : Cisco s'empare de Tidal Software

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les poches pleines (il affichait fin janvier une trésorerie de 29,5 milliards de dollars), Cisco a récemment précisé à l'agence Bloomberg qu'en cette période de crise, il entendait plus que jamais poursuivre ses emplettes. Promesse tenue... Après avoir déboursé fin mars 590 millions de dollars pour Flip video (un fabricant de caméras numériques), l'équipementier propose 105 millions de dollars (soit 79 millions d'euros) pour le rachat de son compatriote Tidal Software, un éditeur spécialisé dans les logiciels de gestion de la performance des applications, ainsi que dans l'automatisation des processus d'administration sur serveurs. Cette dernière acquisition, qui doit être finalisée d'ici fin juillet, s'inscrit selon Cisco dans sa stratégie « Unified Computing », qui vise à intégrer dans une même architecture unifiée la puissance de calcul, les équipements réseau, le stockage et la virtualisation.

Performances

Basé à Palo Alto en Californie, Tidal sera prochainement rattaché à la branche Cisco Advanced Services, qui réunit déjà, entre autres, différents services d'intégration et d'optimisation réseau. Cisco y gagnera plusieurs outils permettant d'automatiser et de superviser les tâches de maintenance et de sauvegarde des systèmes, mais aussi de contrôler les performances des applications hébergées. Pour cette dernière activité, Tidal Software est partenaire de plusieurs éditeurs majeurs de progiciels tels que SAP / Business Objects, Oracle ou Microsoft.

Reste une inconnue : l'avenir des partenariats actuels entre Tidal, HP et IBM, avec qui Cisco vient d'entrer en concurrence frontale en lançant sa propre ligne de serveurs. Quelques doutes subsistent aussi quant à la complémentarité entre les logiciels de Tidal et les solutions d'administration de BMC Software, avec qui Cisco a récemment noué un partenariat pour son offre Unified Computing.

Christophe Dutheil

A lire aussi :
Cisco lance son premier serveur lame

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle