Gestamp Sofedit achève la remise à niveau de son usine du Theil

Depuis 2011, date de son rachat de l’usine Sofedit du Theil-sur-Huisne (Orne), le groupe espagnol Gestamp a investi 33 millions d’euros dans l’outil industriel pour le mettre aux standards de l’industrie automobile. L’usine qui emploie 713 salariés est spécialisée dans la fabrication de pièces automobiles de châssis et de carrosserie avec une expertise reconnue dans le formage à chaud.

Partager

Le groupe espagnol Gestamp a investi 33 millions d’euros dans son usine du Theil-sur-Huisne (Orne) depuis 2011, année de son rachat des usines Thyssenkrupp Sofedit, filiale de l’allemand Thyssenkrupp. Ce site, qui réalise un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros avec 713 salariés, produit des pièces automobiles de châssis ("caisses en blanc") et de carrosserie pour les constructeurs automobiles français. Il transforme les bobines d’acier en pièces finies avec différentes techniques d’emboutissage. Il se présente comme un leader mondial du formage à chaud.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Depuis 2011, nous avons fait une remise à niveau complète de notre outil industriel pour redonner un sens industriel à une entreprise qui était au bord de la faillite. Pour maintenir le niveau d’activité actuel et notre position en France, nous devions investir. Notre objectif est de maintenir notre chiffre d’affaires sur le marché automobile français qui est un marché concurrentiel et instable", analyse la directeur général Sébastien Gourdon.

Une quatrième ligne de formage à chaud

Concrètement, le groupe Gestamp a investi au Theil dans une quatrième ligne de formage à chaud en 2013 et modernisé une ligne existante de formage à chaud (remplacement d’un four et modernisation de la presse). Il a aussi investi dans la technologie laser qui permet le découpage de l’acier après le formage à chaud. Le dirigeant parle d’une "avancée technologique" pour le site car ce découpage laser permet "d´optimiser la géométrie du produit". Le site s’est aussi doté de nouvelles lignes d’assemblage robotisé et a modernisé sa ligne de peinture cataphorèse.

Parallèlement à la mise aux normes de l’usine aux nouveaux standards de l’industrie automobile, Gestamp se soucie de la montée en compétences de ses équipes.

Sébastien Gourdon demande un soutien de l’Etat pour la création au Theil d’un centre de formation aux métiers de l’outillage pour l’ensemble des usines du groupe Gestamp en France. "Nous avons besoin d’une montée en compétences en matière d’outillage en France. Notre projet est de monter avec l’Etat un centre de formation du même type de ceux que nous avons en Allemagne, en Espagne et au Portugal."

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS