Gestamp délaisse la rechange pour les pièces de grande série

Investissement

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Gestamp délaisse la rechange pour les pièces de grande série

L’équipementier automobile Gestamp SAS, spécialiste des pièces de structure et filiale du groupe espagnol Gestamp Automocion (60 usines, 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires attendu en 2010, 15 000 personnes) bénéficie d’un nouveau site de production en Haute-Saône de nature à satisfaire ses ambitions et celles de son principal donneur d’ordres : PSA.

L’entreprise a troqué ses vieilles installations de Ronchamp, dans le même département, pour une usine inaugurée ce 16 juin 2010 par Paco Riberas, président de Gestamp Automacion, à Champagney.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Grâce à cette unité de 13 500 m² sur un terrain de 6 hectares, l’entreprise (20 millions d’euros de chiffre d’affaires attendu cette année, 110 salariés) change aussi de dimension industrielle. De fabricant de pièces de rechange, elle intègre la place enviée d’équipementier de premier rang pour les grandes séries (jusqu’à 20 000 unités).

60 % de nouveaux équipements

« Nous produisons des planches de bords, des supports moteurs, des ouvrants, des pédaliers, des traverses de sièges ou encore des pare-chocs pour les nouveaux véhicules PSA : la 3008, la 5008 ainsi que la remplaçante de la C4 », explique Jean-Jacques Lambert, le directeur général adjoint.

Avec un certain succès ! Depuis le début de l’année, Gestamp dépasse de 15 % ses objectifs et s’apprête à (encore) intégrer une dizaine d’intérimaires. L’équipementier le doit en grande partie à la qualité de ses équipements, renouvelés à hauteur de 60 %.

L’atelier de découpage et d’emboutissage aligne 7 presses sur 4 800 m². Celui de ferrage (7 500 m²) s’est musclé pour 4 millions d’euros en nouveaux matériels.

« Nous avons au total injecté 9 millions dans les moyens de production et 10 millions pour le bâtiment, en privilégiant le confort de travail et la sécurité », précise Jean-Jacques Lambert.

La qualité de cette réimplantation industrielle doit beaucoup à l’agence de développement Action 70. Son implication a toutes les phases de l’opération : recherche foncière, assistance à maîtrise d’ouvrage et montage des dossiers de subventions pour un montant total de 1,235 million d’aides directes et indirectes, a rassuré l’industriel.


De notre correspondant en Bourgogne et Franche-Comté, Didier Hugue


0 Commentaire

Gestamp délaisse la rechange pour les pièces de grande série

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS