Geodis veut développer le chariot élévateur télécommandé

par Jane Lanhee Lee

MOUNTAIN VIEW, États-Unis (Reuters) - La société française de logistique Geodis et la start-up californienne Phantom Auto Inc ont annoncé mercredi un partenariat pour le développement de chariots élévateurs télécommandés, une initiative qui pourrait faire de la conduite de chariots élévateurs un travail de bureau.

Avec cette technologie, un conducteur à distance peut piloter plusieurs chariots élévateurs situés dans différents entrepôts, à différents moments de la journée, le tout à partir d'un emplacement central.

"Ainsi je peux être dans un entrepôt à Marseille le matin et travailler pour un autre entrepôt à Calais dans le nord de la France l'après-midi", a déclaré Stéphanie Hervé, directrice générale logistique pour Geodis pour la région Europe de l'Ouest, Moyen-Orient et Afrique.

Selon Stéphanie Hervé, la technologie pourrait in fine faciliter le recrutement d'employés pour le travail en entrepôt et permettre aux personnes handicapées d'accéder à un nouveau type d'emploi.

"Avec cette solution, nous créons un nouvel environnement de travail qui pourrait probablement être plus attrayant pour les jeunes talents, natifs du numérique", a-t-elle déclaré.

Lors d'une démonstration pour Reuters dans un entrepôt à Mountain View, en Californie, Phantom Auto avait fait déplacer des palettes par un chariot élévateur. Le conducteur était assis à un bureau à 15 mètres de là, une main sur le volant, l'autre magnant un joystick. Tout au long de l'opération, il regardait un moniteur comportant six sous-écrans, chacun connecté à une caméra positionnée sur le chariot élévateur.

"Pour montrer la robustesse de notre technologie, nous avons eu des clients qui ont conduit les chariots élévateurs à une distance de 5.000 miles [8.046 km]", a déclaré le co-fondateur de Phantom Auto, Elliot Katz. "Nous avons eu des clients opérant à distance en Asie, un chariot élévateur situé ici en Californie."

Les chariots élévateurs utilisés dans les entrepôts Geodis sont fabriqués par Fenwick-Linde, filiale de la multinationale allemande Kion Group AG.

(Nathan Frandino, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS