Geodis enregistre une forte perte pour 2001

Partager

« Geodis a besoin d'une nouvelle donne ». A l'occasion de la présentation des résultats annuels du transporteur et logisticien, son P-DG, Pierre Blayau, a résolument souhaité tirer un trait sur le passé. Et pour cause : en 2001, Geodis a enregistré une perte nette part du groupe de 137,9 millions d'euros contre 26,9 millions d'euros, également de pertes, en 2000.

Geodis met ce mauvais résultat sur le compte d'actions d'assainissements menées depuis plusieurs mois. Selon le groupe, la fermeture de United Carriers, diverses cessions et la dépréciation de certains actifs ont alourdit de presque 123 millions d'euros la perte annuelle.

Aux côtés de ces chiffres « spectaculairement négatifs », de l'aveu même de Pierre Blayau, la filiale de la SNCF a tout de même quelques motifs de satisfaction. Sur l'année 2001, les bons résultats de l'activité messagerie ont permis une augmentation du résultat d'exploitation de 70,9 % à 34,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a quant à lui connu une hausse de 2,4 %, à 3,5 milliards d'euros.

Pour renouer avec les bénéfices, le groupe a annoncé qu'il allait se développer sur le créneau de l'overseas (point de passage obligé pour développer des activités logistiques à l'internationale) et engager une sélection sur les segments occupés par sa filiale transport. Par ailleurs, le premier logisticien de France table désormais sur une augmentation de capital d'environ 100 millions d'euros. Selon Pierre Blayau, cette décision devrait être prise avant l'été.

Arnaud BOULBEN

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS