Genzyme cède ses tests génétiques à LabCorp

La biotech américaine s'est fixé des objectifs de rentabilité à l'horizon 2012 qu'elle compte atteindre via un processus d'optimisation, notamment dans le système des achats de biens et de services, et de réduction des coûts. La société cherche ainsi à se séparer de trois activités non stratégiques et met en place un programme de réduction de 10 % de ses effectifs.

A la suite de l'annonce du mois de mai dernier concernant la cession de trois activités, la société américaine de biotechnologies concrétise un premier désinvestissement. Genzyme a en effet conclu la vente de ses activités de tests génériques (Genzyme Genetics) à Laboratory Corp of America Holdings (LabCorp) pour un montant de 925 millions de dollars en numéraire (707 M€). Le plan visant à céder ses activités de diagnostics (enzymes, réactifs chimiques et tests rapides dans les domaines du cardio-vasculaire, du diabète, des maladies rénales, et des maladies infectieuses ; 167 M$ en 2009) et celles de produits pharmaceutiques intermédiaires (lipides, peptides, sucres, oligonucléotides, petites molécules et technologies de délivrance ; unité de production GMP à Liestal en Suisse), reste également d'actualité. Genzyme étudie plusieurs options : le désinvestissement, un spin-out ou un rachat par la direction. Ces cessions devraient avoir lieu avant la fin de l'année. Genzyme indique avoir reçu un certain nombre d'offres pour ces deux activités. Le produit de ces cessions pourrait être consacré à financer la deuxième partie de son plan de rachats d'actions de deux milliards de dollars qui sera finalisé en mai 2011. La première partie de son plan de rachat a été financée par sa dette. LabCorp, l'un des plus importants laboratoire de tests aux États-Unis, se réjouit, quant à lui, de cette opération qui lui permet d'étendre ses capacités dans les domaines de la reproduction, de la génétique, et de l'hémato-oncologie. « L'acquisition de Genzyme Genetics, qui jouit d'une excellente réputation dans le domaine clinique, nous offre une grande opportunité de croissance de nos revenus dans le secteur de la médecine spécialisée », indique David P. King, p-dg de LabCorp. Selon les termes de l'accord, LabCorp acquiert l'activité dans son ensemble : la technologie, les droits de propriété intellectuelle, et les neuf laboratoires de tests. La division concernée, Genzyme Genetics, emploie près de 1 900 personnes et a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 371 M$.

Suppression de 1 000 emplois dans le monde

Simultanément, la société de biotechnologies officialise son plan qui prévoit de supprimer 1 000 emplois dans le monde, soit environ 10 % de son effectif, au cours des 15 prochains mois. Confirmant ainsi les rumeurs émises par The Boston Globe quelques jours auparavant. Dans un courrier adressé au personnel, le directeur général de Genzyme, Henri Termeer, indique que ces suppressions d'emplois doivent permettre à la société d'atteindre « des objectifs conséquents d'économies chaque année », d'ici à 2012. Genzyme n'a cependant pas précisé le montant des économies espérées, ni l'impact que le plan pourrait avoir sur les bénéfices. Plus de détails seront communiqués au quatrième trimestre de l'année.

%%HORSTEXTE:%%

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS