Geneviève Lethu espère sortir de la procédure de sauvegarde avant l'été

La société, spécialisée dans les arts de la table, espère voir une issue positive avant l'été à sa mise sous procédure de sauvegarde. Une décision qui avait été prise à la suite d’un conflit d’intérêt entre actionnaires...
Partager
Geneviève Lethu espère sortir de la procédure de sauvegarde avant l'été

De l’espoir pour Geneviève Lethu. La société, spécialisée dans les arts de la table, devrait sortir « avant l’été » de sa procédure de sauvegarde, dans laquelle elle a été placée depuis le 14 avril. C’est ce qu’affirme son PDG, Edmond Kassapian. « Nous mettons tout en œuvre pour trouver une issue positive au remboursement des 3,5 millions d’euros que nous réclame un actionnaire », explique-t-il. « Un échelonnement ou un prêt bancaire sont parmi les pistes privilégiées », affirme-t-il.

Depuis le 14 avril, la société holding du groupe est placée sous procédure de sauvegarde, suite à un conflit d’intérêt entre actionnaires. « Ce n’est pas en raison de difficultés économiques, martèle Edmond Kassapian, qui dirige l’entreprise depuis 2003. Nous avions l’argent, mais nous en avions besoin pour financer des investissements, notamment sur les nouvelles collections de 2011 », ajoute-t-il. « L’un de nos actionnaires a voulu récupérer l’investissement de 3,5 millions d’euros, qu’il avait réalisé en compte courant en 2007. Cette dette était exigible du jour au lendemain et il n’a pas voulu échelonner le remboursement », explique-t-il. « Nous avons choisi la procédure de sauvegarde pour nous permettre de geler nos dettes et trouver une solution », ajoute Edmond Kassapian.

En 2009, le groupe qui possède 135 magasins dont une centaine en France, a connu une légère érosion de ses ventes, à 40 millions d’euros (contre 42 millions en 2008), en partie due à un recul de l’export (Etats-Unis, Japon, Australie…) où il réalise 20 % de son activité. Une contre-performance qui ne remet pas en cause le choix de relocalisation de sa production opérée depuis 2004. Genevève Lethu réalisait alors 40 % de ses achats en Asie, contre 8 % aujourd’hui. La France totalise aujourd’hui 55 % du sourcing du groupe.

« Le made in France est pour nous capital à l’exportation. Aux Etats-Unis et en Australie, il y a l’obligation de marquer l’origine de la fabrication. Notre modèle d’art de vivre à la française avec du made in China, ne fonctionnait pas du tout », insiste Edmond Kassapian. « Pour compenser des coûts de production 5 à 6 fois moins chers en Asie, nous avions fait un compromis au niveau de nos marges et essayé de compenser en augmentant nos volumes de ventes », reconnaît-t-il. Mais depuis, la crise n’a pas arrangé les affaires...

Adrien Cahuzac

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS