Geneviève Fioraso pousse les universités françaises à se numériser

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, déplore le retard de la France dans l'enseignement numérique. Pour y remédier elle détaillera, en février 2013, les détails de son plan "France université numérique".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Geneviève Fioraso pousse les universités françaises à se numériser

Afin que la France développe ses capacités d’enseignement supérieur en ligne, le conseil d’administration de chaque université admettra désormais un vice-président chargé du numérique a annoncé, vendredi 28 décembre 2012 Geneviève Fioraso dans Les Echos.

Selon la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche "tous les cours magistraux qui sont dispensés dans des amphithéâtres bondés, dans de mauvaises conditions, tels les cours de médecine de première année, peuvent être remplacés par des cours en ligne." Elle prévoit également la création d’un centre de ressources numériques par université a ajouté son ministère à l’AFP.

La France est en retard sur les cours en ligne. En la matière Geneviève Fioraso veut voir notre pays rattraper ses homologues anglo-saxons arguant que 25 % des étudiants en MBA dans le monde acquièrent leur diplôme sans jamais mettre les pieds à l'université. Pour ce faire, la ministre a lancé le projet "France université numérique". Il vise à développer une offre de formation initiale et continue en ligne. Davantage de détails seront donnés en février, a précisé le ministère à l’AFP, ajoutant que le budget "n'était pas arrêté pour l'instant".

Charles Foucault

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS