L'Usine Auto

"Genève affiche complet", Luc Argand président du salon

Publié le

Entretien A quelques heures de l'ouverture du salon de l'automobile de Genève à la presse (le 2 mars) et au public (le 4 mars), le président du salon, Luc Argand, nous livre ses premières impressions sur le salon et le marché mondial de l'automobile.

Genève affiche complet, Luc Argand président du salon © DR

Comment abordez-vous le salon 2010 ?

Nous avions fait un bon salon en 2009. En effet, la plupart des constructeurs avaient budgété les dépenses liées à ce Salon 2009 en 2008, à une époque de beau temps.

Pour 2010, et sous l’influence de la crise de l’industrie automobile, le Conseil de Fondation du Salon de Genève, que j’ai l’honneur de présider, s’est immédiatement livré à des exercices de prospective de simulation pessimiste, incluant des scénarios catastrophes tels que l’annulation pure et simple du Salon 2010 au cas où les constructeurs et les équipementiers, étranglés financièrement, renonceraient aux dépenses liées à l’organisation du Salon.

Puis, l’été arrivant, les réservations se sont multipliées, à tel point que 95 % des surfaces étaient louées en septembre. Je ne vous cache pas que cela a été une divine surprise. Genève affiche complet. Il n’y a pas eu de désistements. Nous attribuons cette réussite à la vocation de notre manifestation. Les constructeurs ne se déplacent pas à Genève pour vendre des voitures, mais leur image. Au total, nous accueillerons quelque 250 exposants de trente pays différents et représentant environ 700 marques.

Quelles seront les grandes nouveautés et les tendances du salon ?

Les exposants nous font l’honneur de présenter cette année plus d’une centaine de premières mondiales et européennes dont quelque quinze voitures utilisant des nouvelles technologies alternatives et écologiques. Du bolide rutilant à la dernière citadine aux lignes élégantes, tout ce que l’industrie automobile imagine pour notre quotidien d’aujourd’hui et surtout de demain pourra être découvert.

L’écologie prend de plus en plus d’importance. Une soixantaine de modèles recourant à une autre énergie que le pétrole sera exposés sur les stands de cette 80ème édition. Mais les technologies écologiques seront également présentées de manière ludique et interactive au Pavillon Vert, ou l’histoire, le présent et l’avenir des technologies alternatives seront expliqués.

Pensez-vous que la crise SE FERA ENCORE SENTIR ?

Une forte tempête a secoué la planète dans les secteurs industriels et financiers. Un des secteurs le plus touché a été le secteur automobile. Tous les secteurs périphériques au secteur automobile, (équipementiers, fournisseurs de tous ordres mais aussi expositions et salons) ont été sévèrement ébranlés. Mais nous sommes optimistes pour le salon, car il a une véritable aura auprès des constructeurs comme des visiteurs. Nous en attendons plus que l’an passé (650 000). Plus globalement, je suis confiant dans l’extraordinaire capacité du secteur automobile à s’adapter à la demande, à rester créatif et à rester attrayant.


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES JEUDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'AUTOMOBILE »

La saga GM au jour le jour, Renault et PSA au coude à coude,alliance entre Fiat et Chrysler, Peugeot offensif, Audi et VW en concurrence avec Toyota et Honda, de la voiture électrique à la pile à combustible, les rebondissements de l'actualité automobile se passent sur usinenouvelle.com.


Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte