Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Genève 2018] Ces cinq véhicules qui viennent concurrencer Tesla

Léna Corot , , , ,

Publié le

Images Tous les constructeurs se désengagent du diesel et se tournent vers l'électrique et l'hybride. Le salon international de l'automobile de Genève est l'occasion pour eux d'exposer leurs modèles récents ou leurs nouveaux concept-cars. Certains, assez logiquement, s'engagent sur les mêmes segments que Tesla qui ne fabrique que des véhicules électriques.

[Genève 2018] Ces cinq véhicules qui viennent concurrencer Tesla © Polestar

Byton, Fisker Inc. ou encore General Motors, nombreux sont les constructeurs, récents ou plus anciens, qui souhaitent marcher sur les plates-bandes de Tesla. Le constructeur de Palo Alto produit pour l'heure une berline de luxe le Model S et sa version grand public le Model 3 ainsi que le SUV Model X. Et dans ses cartons : un Roadster qu'Elon Musk a dévoilé en novembre dernier. Quels sont les véhicules exposés à Genève qui peuvent essayer de rivaliser avec le constructeur de Palo Alto ? L'Usine Nouvelle a rassemblé quelques modèles…

 

L'ID Vizzion de Volkswagen

Crédit : Volkswagen

Volkswagen présente à Genève le dernier-né chez ses concept-cars électrique de la gamme ID : l'ID Vizzion. Ce véhicule préfigure une berline de luxe qui va sortir en 2022. Avec son empattement de 5m16, cette limousine se rapproche plus d’une Audi A8 que d’une Tesla S (20 centimètres plus courte) mais ne peut transporter "que" quatre personnes, dans des fauteuils individuels. Côté moteurs, l'ID Vizzion en embarque un de 200 ch sur l'essieu arrière et un autre de 100 ch à l'avant. La berline de luxe dispose d’une batterie lithium-ion de 111kWh placée sous le plancher laissant présager une autonomie de 675 kilomètres. C’est plus que Tesla dont la plus grosse batterie atteint 100 kWh.

La Polestar 1 de Volvo

Polestar, la nouvelle marque de véhicules électriques haut de gamme de chez Volvo, profite du salon international de l'automobile de Genève pour présenter publiquement son premier modèle Polestar 1. Mais ce Coupé GT 2 portes, est doté d'une motorisation hybride. Ce véhicule électrique assisté par un moteur thermique affiche une autonomie de 150 kilomètres en tout électrique. Il dispose d'une puissance de 600 ch et 1 000 Nm de couple. Pas de forcément de quoi attirer les aficionados de l'électrique et faire trop peur à Tesla. Toutefois, Volvo annonce que la Polestar 2, une berline compacte, "viendra se mesurer à la Tesla Model 3" puisque ce sera un véhicule 100% électrique de taille intermédiaire.

Crédit : Polestar

Le Jaguar I-Pace

Présenté en novembre 2016, le Jaguar I-Pace est le premier SUV 100% électrique du constructeur qui sera commercialisé cet été. Exposé au salon de Genève, le SUV 100% électrique dispose de deux moteurs synchrones à aimantation permanente. L'un fixé à l'arrière et l'autre à l'avant, ils délivrent une puissance de 400 chevaux et 700Nm de couple. Le SUV peut donc passer de 0 à 100km/h en 4,8 secondes. Avec son I-Pace Jaguar promet une autonomie de près de 500 kilomètres en cycle mixte européen NEDC grâce à un pack lithium-ion de 90kWh.

Crédit : Jaguar

La Porsche Mission E Cross Turismo

Porsche a dévoilé une Mission E version crossover à Genève. Le Porsche Mission E Cross Turismo est un véhicule familial long de 4,95 mètres et disposant de quatre portes et quatre places, pour plus d'espace à l'intérieur de l'habitacle. Avec son style de crossover sportif, le Porsche Mission E Cross Turismo peut passer de 0 à 100 Km/h en moins de 3,5 secondes et atteindre 200 km/h en moins de 12 secondes. La Mission E Cross Turismo sera équipée de deux moteurs synchrones à aimants permanents pouvant développer une puissance de 600 ch. Et le constructeur assure que ce CUV (pour véhicule de loisir sportif ) - dont l'autonomie est de 500 kilomètres - aura une batterie pouvant être rechargée à hauteur de 400 kilomètres d'autonomie en 15 minutes seulement.

Crédit : Porsche

Le Concept Two de Rimac

Rimac a présenté son hypercar électrique le Concept Two ou C_2 à l'occasion du salon international de l'automobile de Genève. La sportive dispose de quatre moteurs et promet, sur le papier en tout cas, 1 914 ch et 2300 Nm de couple afin de passer de 0 à 100 km/h en… 1,85 secondes. Le Roadster de Tesla a qu'à bien se tenir avec son zéro à cent annoncé en 1,9 secondes. Le Concept Two peut atteindre la vitesse maximale de 412 km/h. Rimac, qui a doté sa sportive de portes papillons, promet 650 kilomètres d'autonomie.

Crédit : Rimac

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/03/2018 - 19h10 -

Donc en fait... RIEN... ???? Des concepts cars... Du "paperware"... Mais rien de concret... C'est bien beau de faire des annonces, mais au dela des concepts cars, des annonces de performances sur papier, reste à voir les délais réels de commercialisation, les prix, et les performances réelles... Parce moi aussi je peux annoncer que je vais sortir en 2019 un coupé électrique 5 places de 2000 CV qui abat le 0 à 100 en 1,5 secondes... Avec 800 km d'autonomie et pour 30 000 euros... ???? En attendant, sur le marché, actuellement, il n'y a personne qui concurrence vraiment Tesla. Il serait temps que les autres constructeurs se réveillent, car il ont plus qu'un train de retard et en plus ils vont très vite être confrontés au problème d'approvisionnement en matière première pour la fabrication des batteries. Et pendant ce temps, Tesla avance...
Répondre au commentaire
Nom profil

13/03/2018 - 10h24 -

Je partage complètement l'avis de Ychat. Devant changer de véhicule, je me suis tourné vers l'hybride pour ne pas avoir un véhicule diesel sur les bras dans 3 ou 4 ans. À la recherche d'un véhicule spacieux (SUV ou berline routière), j'ai du renoncer, faute d'une offre suffisante et attractive. Pour l'anecdote, si vous faites plus d'1,85m, essayez de monter à l'arrière dans un Lexus NX, voire RX. On doit y arriver la tête la première... De plus, l'offre est majoritairement japonaise. Très bon pour la balance commerciale de notre pays. En conclusion, j'ai rempilé avec du diesel... Quand nos politiques cesseront-ils d'interdire ou de surtaxer quand le but poursuivi n'offre pas vraiment d'alternative ? On prend toujours les choses à l'envers. Pourtant, ils sont censés être brillants..'
Répondre au commentaire
Nom profil

14/03/2018 - 11h16 -

Vous rempilez avec du diesel, et vous rempilez avec un entretien cher, véhicule plus cher à l'achat, factures de réparation plus chères, entretien plus cher...et a la moindre panne hors garantie, gomme tout de suite la différence de prix du carburant (essence/gasoil) à la pompe ! Par contre vous l'avez acheté à un mandataire, et -30/-40% de réduction et une extension de garantie ou un contrat d'entretien si vous faites beaucoup de km dans l'année cela peu le faire (et éviter de gros ennuis...mais à la revente vous allez vous faire bananer...ou alors LOA ou LOA(en le rendant à la fin du contrat le véhicule doit être top nickel ou alors grosse décote à payer) et ceci prouve qu'on perds un maximum d'argent avec une voiture! Personnellement depuis vingt ans j'ai fuis les ennuis avec des hybrides Toyota: extension de garantie (850 euros) signée avec 6 ans P/MO compris moteur essence 200.000 km...et jamais de panne sur 150.000 km, deux Prius, une Auris et une C-HR. Bon courage
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle