Generali prédit une baisse de son bénéfice en 2020 avec le coronavirus

MILAN (Reuters) - Generali a déclaré jeudi s'attendre à une baisse de son bénéfice d'exploitation cette année en raison de la pandémie de nouveau coronavirus malgré une performance meilleure que prévu au premier trimestre.
Partager
Generali prédit une baisse de son bénéfice en 2020 avec le coronavirus
Generali a déclaré jeudi s'attendre à une baisse de son bénéfice d'exploitation cette année en raison de la pandémie de nouveau coronavirus malgré une performance meilleure que prévu au premier trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Le résultat d'exploitation du premier assureur italien a progressé de 7,6% au cours des trois premiers mois de l'année, à 1,45 milliard d'euros, alors que les analystes l'attendaient à 1,3 milliard selon un consensus fourni par le groupe.

Le bénéfice net a en revanche chuté de 85% à 113 millions d'euros, en raison notamment de 655 millions d'euros de dépréciations dues à l'impact de la crise sanitaire sur les marchés financiers. Ce résultat est nettement inférieur aux 379 millions prévus par les analystes.

"Il y a une faible visibilité sur l'impact de la crise de COVID-19. Il faudra quelques mois pour avoir une meilleure visibilité. Cependant, la répartition de nos activités nous expose moins que nos concurrents aux segments les plus touchés par la crise", a déclaré le directeur général adjoint Frédéric de Courtois à la presse.

Il a ajouté que le groupe ferait un point en novembre, lors d'une journée investisseurs, sur son plan stratégique courant jusqu'à l'année prochaine.

A la Bourse de Milan, l'action Generali cédait 2,57% en milieu de journée, l'une des plus fortes baisses du secteur européen de l'assurance (-0,82%).

"Le bénéfice d'exploitation a largement dépassé le consensus mais la prudence amenant à dire que le résultat sur l'année entière va probablement diminuer signifie que le consensus pourrait encore être abaissé", écrivent les analystes de KBW dans une note de recherche.

Le ratio de solvabilité de Generali, un indicateur majeur de la solidité financière d'un assureur, est tombé à 190% au 19 mai alors qu'il était de 196% fin mars et de 224% à la fin de l'année dernière. Il reste néanmoins dans la fourchette de 180% à 240% indiquée dans le plan stratégique du groupe, a souligné le directeur financier, Cristiano Borean, à la presse.

Frédéric de Courtois a déclaré que l'assureur s'efforçait de réduire ses coûts pour compenser la baisse de ses revenus. Cela n'implique pas que le groupe va supprimer des emplois ou réduire ses investissements, a-t-il précisé.

(Gianluca Semeraro; version française Elena Smirnova, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS