General Motors fait mieux que prévu sur ses trimestriels

DETROIT (Reuters) - General Motors prévoit des profit stables pour 2020 et a affiché mercredi des résultats supérieurs aux attentes sur le quatrième trimestre 2019.
Partager
General Motors fait mieux que prévu sur ses trimestriels
General Motors prévoit des profit stables pour 2020 et a affiché mercredi des résultats supérieurs aux attentes sur le quatrième trimestre 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Leonardo Benassatto

Le premier constructeur automobile américain, qui aimerait bénéficier d'une partie de l'engouement des investisseurs pour son rival Tesla, veut convaincre les marchés financiers de la qualité de sa stratégie en matière de véhicules électriques et de véhicules autonomes, les deux axes de la révolution du monde de l'automobile.

La capitalisation de la firme d'Elon Musk est plus de trois fois supérieure à celle du constructeur historique de Detroit.

Dans les premiers échanges mercredi à Wall Street, l'action GM ne prenait guère que 0,23%.

Le groupe dirigé par Mary Barra prévoit pour 2020 un bénéfice par action, excepté charges exceptionnelles, taxes et intérêts, compris entre 5,75 et 6,25 dollars. La partie haute de la fourchette est conforme aux 6,23 dollars projetés par les analystes, selon les données IBES de Refinitiv.

Sur ses différentes marques, GM anticipe un recul de ses ventes de voitures et utilitaires d'environ 500.000 unités par rapport aux 17,1 millions de véhicules vendus l'an dernier.

Ses ventes devraient générer un flux de trésorerie disponible de l'ordre de 6 à 7,5 milliards de dollars.

En 2019, ce cash flow aurait atteint les 6,5 milliards de dollars sans les 40 jours de grève à l'appel du syndicat United Auto Workers l'automne dernier.

Cette grève a pesé sur les résultats trimestriels, de même que le recul observé sur le marché chinois. Les ventes de GM au quatrième trimestre ont reculé de près de 20% à 30,8 milliards de dollars. Le coût de la grève est estimé à 3,6 milliards de dollars.

Le groupe a dégagé un bénéfice avant impôt de 5 cents par action, contre 1,43 dollar au quatrième trimestre 2018.

(Ben Klayman et Joseph White; version française Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS