General Motors dépasse les attentes au deuxième trimestre

Le constructeur automobile américain a pourtant dévoilé un bénéfice net part du groupe en baisse de 40% à 1,5 milliard de dollars.

Partager
General Motors dépasse les attentes au deuxième trimestre

Le contexte européen et un effet de change défavorable ont eu un effet négatif sur le bénéfice du groupe. Par action le bénéfice ressort à 90 cents alors que les analystes tablaient sur 74 cents. Le chiffre d'affaires, en revanche, a déçu: il a reculé de 4,5% à 37,6 milliards de dollars alors que les analystes tablaient sur 38,6 milliards de dollars.

"Nos résultats en Amérique du Nord, nos opérations internationales et GM Financial ont été robustes mais nous avons clairement plus de travail à faire pour faire face aux difficultés rencontrées, particulièrement en Europe et en Amérique du sud", commente le PDG, Dan Akerson, cité dans le communiqué. En effet, l’Amérique du Nord reste le marché le plus rentable pour GM avec un bénéfice de 2,0 milliards de dollars, en baisse de 9% sur un an. En revanche, GM a essuyé une perte de 400 millions de dollars en Europe, contre un bénéfice de 100 millions un an plus tôt.

Les bénéfices de la division en Asie sont ressortis inchangés à 600 millions de dollars et ceux de l'Amérique du sud nuls contre un bénéfice de 100 millions un an plus tôt.

"Malgré un environnement difficile, GM a enregistré 10 trimestres consécutifs de rentabilité, ce que l'entreprise n'avait pas atteint depuis plus d'une décennie", a-t-il ajouté.

Les contours de l'alliance à l'automne

Concernant les problèmes en Europe et à l'occasion de la présentation des résultats du groupe, GM a expliqué qu'un vaste accord allait être trouvé avec les syndicats de sa filiale européenne Opel à l'automne prochain. En effet, ses filiales Opel et Vauxhall enregistrent des pertes depuis plusieurs mois.

"La direction d'Opel et les syndicats sont en discussions" notamment sur la manière d'améliorer "la production, les coûts, et la capacité", et "nous comptons parvenir à un vaste accord au cours de l'automne", a précisé le patron. Hasard ou coïncidence, c'est également à l'automne qu'avec le groupe PSA, son nouveau partenaire, les deux groupes révèleront les plateformes faites en commun et les lieux de production.

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS