General Electric va supprimer 600 emplois en France

General Electric France va supprimer un total de 600 postes via des plans de restructurations lancés ces derniers mois dans différentes entités. L'activité financière du groupe serait la première touchée avec 400 emplois concernés. Une centaine de suppressions de postes seraient également à prévoir dans l'énergie (site de Belfort) et dans son activité liée à l'industrie du pétrole (site du Creusot).

Partager
General Electric va supprimer 600 emplois en France

General Electric (GE) va tailler dans ses effectifs en France. "Nous avons recensé 620 postes qui vont disparaître d'ici à la fin de l'année ou au cours du premier semestre de l'année prochaine", a indiqué à l'AFP un syndicaliste membre du Comité de groupe de GE France.

GE France, qui est présent dans de nombreux secteurs dans l'énergie, les technologies médicales, les services financiers et l'industrie, a lancé "5 à 6 plans de sauvegarde de l'emploi (PSE)" a précisé la source syndicale à l'agence de presse.

Des chiffres "proches de la réalité" selon la direction

Un porte-parole de GE France a confirmé que ces chiffres étaient "proches de la réalité" et souligné que les plans qui concernent des activités très différentes avaient été "décidés entité par entité en fonction du contexte économique" afin de "sauvegarder la compétitivité" mais que ces départs se feraient "essentiellement via des plans de départs volontaires".

Interrogé par l'AFP, Régis Dos Santos, président du Syndicat national de la banque et du crédit SNB/CFE-GCC, a prévenu que la filière finance sera la plus touchée car 400 postes doivent être supprimés dans ce seul périmètre. A cela s'ajoutent une centaine de suppressions de postes dans l'énergie, un nombre du même ordre dans le secteur liée à l'industrie du pétrole ("oil and gaz"), une trentaine dans l'immobilier de bureau, ou encore dans une entité qui fait de l'affacturage.

GE France, présidé par Clara Gaymard, emploie près de 11 000 salariés dans l'Hexagone. Ses trois principaux sites de production sont à Belfort (GE Energy), à Buc (GE Healthcare) et au Creusot (GE Oil&Gas). En mars dernier, les syndicats du site de Franche-Comté avaient indiqué qu'un plan social prévoyant jusqu’à 200 suppressions de postes dans l’activité turbines à gaz de GE Power & Water (ex-GE Energy) leur avait été présenté.

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Groupe ADP / PARIS AEROPORT

CDD 6 mois - Chargé d'Accueil F/H

Groupe ADP / PARIS AEROPORT - 03/06/2023 - CDD - Roissy-en-France

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - HABITAT 76

Entretien du patrimoine arboricole sur divers groupes

DATE DE REPONSE 03/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS