General Electric pourrait céder les activités éoliennes et hydroélectriques d'Alstom en cas de rachat

En pleines tractations autour du rachat de la branche énergie du groupe Alstom, l'américain General Electric serait en discussions avec des partenaires français pour la cession des activités hydroélectriques et éoliennes en cas de succès de son offre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

General Electric pourrait céder les activités éoliennes et hydroélectriques d'Alstom en cas de rachat

Selon une source proche du dossier interrogée par l'AFP, l'américain General Electric (GE) discuterait avec des investisseurs français pour leur céder une participation dans les activités éoliennes et hydroélectriques d'Alstom, si son offre de rachat pour la branche énergie du groupe industriel aboutit.

"Des discussions sont en cours" avec "des investisseurs potentiels français", a indiqué cette source à l'AFP, évoquant une possible cession d'une "participation minoritaire" dans ses activités que GE ne juge pas stratégiques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Stratégiques, l'éolien en mer et l'énergie hydroélectrique semblent l'être pour Paris. Le 9 mai, Les Echos relataient que le gouvernement français appuyait en faveur d'une reprise de l'activité éoliennes offshore d'Alstom par l'autre champion français de l'énergie, Areva.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LES ECHOS
ARTICLES LES PLUS LUS