Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

General Electric ne fermera pas les sites de Belfort et Bourogne

, , ,

Publié le

GE prépare un plan social pour les sites de Belfort et Bourogne (Territoire de Belfort) qui emploient 4 300 salariés.  

General Electric ne fermera pas les sites de Belfort et Bourogne
Turbine a gaz produite par General Electric à Belfort.
© D.R.

Les sites de General Electric situés à Belfort et à Bourogne (4 300 salariés), sur le Territoire de Belfort, ne fermeront pas. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Damien Meslot, maire (LR) de Belfort et président du Grand Belfort, après un entretien avec le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, lundi 13 mai.

"Un plan social sera toutefois inévitable. On nous parle de 800 à 1 000 postes supprimés", a précisé le président du Grand Belfort.

Les deux sites pâtissent du net recul des commandes de turbines destinées aux centrales à gaz. Contactée, la direction de General Electric n’a pas souhaité répondre à nos questions au prétexte que "GE le fera d’abord avec ses employés et les représentants des employés".

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle