Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

General Electric inaugure sa "Digital Foundry" parisienne

Manuel Moragues ,

Publié le

General Electric inaugure ce lundi 13 juin au soir sa fonderie parisienne, le premier centre de R&D dédié au numérique hors des Etats-Unis. Le top management de l’américain a fait le déplacement, d’autant que demain se tient l’événement Minds and Machines de GE.

General Electric inaugure sa Digital Foundry parisienne © Chuck Miller CC Flickr

Le top management de General Electric sera présent en masse ce soir à Paris. Le conglomérat américain inaugure sa "Digital Foundry" ce lundi 13 juin au soir en plein cœur de la capitale. Jeffrey Immelt, le PDG de GE, bien sûr, mais aussi Marco Annuziata, son économiste en chef, Bill Ruh, le Chief Digital Officer du groupe et PDG de GE Digital, la branche logiciel GE, Mark Hutchinson, le PDG de GE Europe, divers patrons pays de l’Europe, des dirigeants des secteurs, dont Jérôme Pécresse, le PDG de GE Renewables… Tous se retrouveront au prestigieux immeuble Centorial, à l'emplacement de l'ancien siège du Crédit lyonnais, entre la Bourse et le Sentier.

C’est là, au cœur de l’écosystème digital parisien, que l’américain ouvre son premier centre de R&D dédié au numérique hors des Etats-Unis. Data scientist, développeurs, spécialistes du design thinking, etc. Au moins 250 recrues sont prévues dans les trois ans. Leur mission consistera à développer les applications et services de l'internet industriel prôné par l'américain auprès des clients européens.

Le tout sous l’environnement Predix développé chez le grand frère de la fonderie parisienne, le centre californien de San Ramon créé par GE en 2012. C’est sous cet iOS de l’internet industriel, comme le présente GE, que tourneront les applications qui permettront aux industriels de récupérer et analyser les énormes masses de données générées par leurs machines connectées. Avec, à la clé, une conduite optimisée de leurs activités.

"Minds and Machines" mardi

Predix est le fer de lance de l’ambitieuse transformation numérique dans laquelle s’est lancé GE depuis cinq ans. Voulue par Jeff Immelt et mise en œuvre par Bill Ruh, elle passe par un changement majeur de culture. Mais aussi par l’évangélisation du marché. Ce sera l’objet de l’événement Minds and Machines qui se tiendra demain mardi 14 décembre quai d’Austerlitz à Paris. Les dirigeants de GE y exposeront leur vision de l’internet industriel et de tous les avantages qu’ont les entreprises à s’y engager. Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, et Jean-Bernard Levy, le PDG d’EDF, y participeront. De beaux clients à convaincre !

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle