Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

General Electric choisit Cherbourg et Saint-Nazaire pour produire la plus grande éolienne au monde

, , , ,

Publié le , mis à jour le 01/03/2018 À 17H25

Bonne nouvelle pour les usines GE de Cherbourg et Saint-Nazaire. L’Américain va y investir respectivement 100 et 60 millions de dollars pour les moderniser et les adapter à la production de la plus puissance des turbine éolienne en mer conçue à ce jour et qui doit sortir en 2021. Au total GE investira 400 millions de dollars (329 millions d'euros) dans le projet.

General Electric choisit Cherbourg et Saint-Nazaire pour produire la plus grande éolienne au monde
GE prévoit d'investir près de 100 millions de dollars dans l'usine LM Wind Power de Cherbourg (Manche).
© LM Wind Power

Ce nouveau modèle de 12 mégawatts (MW), nommé Haliade-X, produira 45% d'énergie supplémentaire par rapport aux turbines actuellement sur le marché, a précisé GE dans un communiqué.

Le groupe, qui a repris en 2015 les activités énergie d'Alstom et ses engagements relatifs à la création d'usines dédiées à la fabrication d'éoliennes en France, compte investir près de 60 millions de dollars (49 millions d'euros) au cours des cinq prochaines années dans la modernisation de son usine de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), où les nacelles de l'Haliade-X seront produites.

GE prévoit aussi d'investir près de 100 millions de dollars dans l'usine LM Wind Power de Cherbourg (Manche) d'où sortiront les pales de l'Haliade-X, les plus grandes fabriquées à ce jour, longues de 107 mètres.

Création de 550 postes

Selon le groupe, cette usine permettra à terme la création de plus de 550 emplois directs et de 2.000 emplois indirects. Son ouverture est prévue pour cette année.

Des investissements supplémentaires, liés à l'ingénierie, au développement, à la fabrication du prototype et à la chaîne d'approvisionnement seront par ailleurs réalisés au cours des cinq prochaines années en France.

La filiale "Renewable Energy" de GE prévoit d'installer la première nacelle de démonstration au deuxième trimestre 2019 et de commencer à livrer la turbine d'ici 2021.

Culminant à 260 mètres de hauteur, la nouvelle turbine Haliade-X pourra, selon GE, produire 67 GWh d'électricité par an, soit assez d'énergie renouvelable pour fournir 16.000 foyers européens.

(Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle