General Electric attire les start-up sur Predix, une open innovation gagnant-gagnant

Accélérées pendant cinq mois par General Electric Digital, cinq start-up ont présenté mardi 30 mai leur application développée sur Predix, la plate-forme cloud du groupe américain. Une présence qui profite autant à GE qu'aux jeunes pousses.

Partager

General Electric attire les start-up sur Predix, une open innovation gagnant-gagnant
General Electric a ouvert à Paris en juin 2016 son centre européen de R&D dédié au numérique, la Digital Foundry.

L'heure de la démonstration. Sélectionnées en janvier pour intégrer le programme d'accélération de General Electric Digital, élaboré en partenariat avec l'accélérateur parisien Numa, cinq start-up ont présenté mardi 30 mai leur application développée via Predix, la plate-forme cloud du groupe américain. Cette présentation faite à la Digital Foundry, au cœur de Paris, – le premier centre de R&D du GE dédié au numérique hors États-Unis – a permis aux jeune pousses de se faire connaître des clients de GE. Pour ce dernier, c'était l'occasion de faire la démonstration des usages possibles de Predix, plate-forme au cœur de sa stratégie digitale.

Au menu de la promotion de ce programme d'accélération : une application de détection de l'activité humaine basée sur des capteurs infrarouges développée par la start-up grenobloise IrLynx, un algorithme d'optimisation du recours aux palettes pour les acteurs de la logistique avec Cosling, une application de traitement de données de type Big data industrielles avec Cityzen Data, une solution de gestion écologique d’achat et de distribution d'énergie reposant aussi sur la Blockchain avec Evolution Energie, et enfin une application de prévision de production et de consommation d'énergie avec Predictive Layer. Pour GE Digital, ces applications, dont certaines existaient déjà avant qu'une version retravaillée sur Predix ne soit lancée, répondent toutes à un besoin client ou s’insèrent déjà sur un marché porteur.

Un intérêt plus commercial que technologique

"L'intérêt pour nous de travailler avec GE et sur Predix est davantage d'ordre commercial que technologique, estime Fabien Imbault, cofondateur de Evolution Energie. Durant notre accélération, la Foundry a été un lieu de rencontres avec les business units [départements d'activité] de GE et leurs commerciaux." Chez Cosling, ce travail avec les équipes de GE a eu un impact sur le produit lui-même. "A l'origine, nous travaillions sur l'optimisation des stations hydrauliques, témoigne Jean-Guillaume Fages, confonfateur et directeur de la start-up. C'est en discutant avec les commerciaux de GE que nous avons réalisé que ce marché n'étant pas encore mûr et que nous avons pivoté vers celui de la logistique."

Olivier Cognet, directeur général de Predictive Layer, voit de son côté trois avantages à avoir lancé son application sur Predix : "Commercialement, GE a cinq clients que je rêve d'avoir moi aussi et peut donc m'amener à eux ; techniquement, il m'offre une infrastructure fiable, présente partout dans le monde et modulable plutôt que de faire tourner mon application sur mes propres ordinateurs ; enfin, en étant sur Predix, je peux me connecter à d'autres applications complémentaires, comme une de maintenance prédictive ou de pilotage d'énergies renouvelables, sans avoir à les réinventer." Plus qu'une technologie, c'est donc un éco-système que GE Digital offre à ces start-up.

Cette open innovation est au coeur de la stratégie de GE Digital pour faire de Predix le système d'exploitation dominant de l'internet industriel. "Nous sommes le plus ouvert possible car nous voulons héberger les meilleures solutions pour répondre aux problématiques de nos clients, souligne Vincent Champain, directeur général de la Digital Foundry GE Digital. Notre objectif est d'avoir au sein de Predix le maximum de composantes Plug and Play qui soient mûres et faites pour l'industrie." Plusieurs centaines d'applications sont déjà disponibles sur Predix, un nombre qui devrait vite se multiplier. Neuf autres start-up sont également en train d'être accélérées par GE Digital et le lancement d'un deuxième programme d'accélération est prévu pour septembre.

Marion Garreau Cheffe du service innovation et industrie du futur
Marion Garreau

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS