Quotidien des Usines

Gemplus, Microsoft, Galileo ... Toute l'actualité du 23/09/02

, , , ,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Dans un climat économique plutôt morose, Les Echos refusent de céder à la sinistrose, et signalent que, malgré les déboires spectaculaires de Vivendi Universal et France Télécom, la situation des grands groupes français est loin d'être catastrophique. En s'adaptant -c'est-à-dire, en réduisant leurs coûts, des entreprises comme Carrefour, Michelin, Renault ou L'Oréal (qui bénéficie aussi de la bonne tenue de ses ventes), ont réussi un bon premier semestre. Pour la suite, la prudence est de mise...

Décidément, la vie chez Gemplus est de plus en plus mouvementée : selon La Tribune, la sécurité militaire vient d'inspecter les locaux français du n°1 de la carte à puce. Les militaires s'inquiètent du devenir de certaines applications de cryptage des télécommunications développées avec Thomson. Le nouveau directeur-général de Gemplus, Alex Mandl, est soupçonné d'avoir des liens avec la CIA... Par ailleurs, c'est aujourd'hui que se tient le conseil d'administration de l'entreprise, avec, à l'ordre du jour, l'éviction de Marc Lassus, ex-PDG et fondateur de Gemplus.

Informatique : EDS, la deuxième société de services dans le monde, n'échappe pas à la crise du secteur. En effet, l'activité considérée comme la plus solide, les grands contrats d'externalisation, donne des signes de faiblesse, explique La Tribune. Les clients plus ou moins en difficultés rognent sur les marges d'EDS, ... quand ils ne font pas de faillites dramatiques, tels WorldCom ou US Airways.

Microsoft « game over » au Japon ? Les ventes de sa console de jeux Xbox y sont si faibles que le n°1 du logiciel fonderait désormais ses espoirs de réussite sur sa prochaine génération de console... prévue en 2005, affirme le Wall Street Journal Europe. Mais Microsoft n'a pas envie d'admettre sa défaite au Japon, un marché vital pour son développement sur le secteur des jeux vidéo.

Galileo, le programme de navigation par satellites européen, qui doit concurrencer le GPS américain, a du mal à décoller : l'Allemagne et l'Italie sont en désaccord sur son financement, ce qui retarde le lancement du projet depuis plusieurs mois, indiquent Les Echos. Les deux pays revendiquent le statut de premier contributeur financier, afin de bénéficier par la suite d'un maximum de retombées financières et industrielles.

Toyota investit 728 millions d'euros en Thaïlande. Le constructeur automobile va y installé l'un de ses centres mondiaux de production de pick-up, indique La Tribune.

Sachez enfin que les constructeurs automobiles vont se réunir pour discuter des manières de faire face aux demandes croissantes sur le respect de l'environnement et sur la sécurité. A l'invitation de Jean-Martin Folz, le P-DG de PSA, ils tiendront une réunion « privée » en marge du « Mondial de l'Automobile » de Paris. C'est dans le Financial Times.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte