Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Gemdoubs se dote d’une unité de cogénération de plus de 65 millions d’euros

, , , ,

Publié le

Nerea, une structure commune avec l’énergéticien français Akuo porte cet investissement qui sera opérationnel fin 2015 - début 2016 et générera 25 emplois.

Gemdoubs se dote d’une unité de cogénération de plus de 65 millions d’euros © GALERIEopWEG - Flickr - C.C.

La relance de l’ancienne papeterie de Novillars (Doubs), rebaptisée Gemboubs suite à sa reprise par les frères Gemayel, des investisseurs libanais, s’opère à marche forcée. Le site de production de carton ondulée pour l’agroalimentaire et l’industrie conduit plusieurs programmes de développement. Le plus important concerne la réalisation pour plus de 65 millions d’euros d’une unité de cogénération biomasse.

La vapeur produite sera utilisée par la papeterie, mais alimentera aussi un réseau de chaleur communal. Quant à l’électricité générée, elle sera revendue à EDF pendant vingt ans. Le permis de construire devrait être déposé à l’automne pour une mise en service fin 2015 - début 2016. L’unité pourra produire jusqu’à 16 mégawatts grâce à l’utilisation de 190 000 tonnes annuelles de déchets de bois. Nerea, une structure commune avec l’énergéticien français Akuo, porte l’investissement qui favorisera la création de 25 emplois directs.

Amélioration du process

Gemdoubs va aussi adapter son process de fabrication pour utiliser de nouvelles familles de papiers récupérés dans un rayon de 100 kilomètres. Cette diversification des sources d’approvisionnement à des coûts moindres passe par un autre programme d’investissement qui sera engagé ce mois d’août et dont le montant demeure confidentiel.

Depuis sa reprise en septembre dernier, l’entreprise (60 salariés) fait tourner ses ateliers à plein régime et en cinq équipes. Avec une production de 275 tonnes par jour, elle devrait atteindre 80 000 tonnes à l’année. Une renaissance inespérée après une liquidation prononcée au printemps 2012. Mais beaucoup de salariés y ont cru en entretenant les équipements qui ont pu redémarrer facilement.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • GEMDOUBS à NOVILLARS (25220)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus