Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Gemalto place son salut dans l’eSIM

, , , ,

Publié le

Gemalto place son salut dans l’eSIM
Les cartes SIM amovibles pourraient être supplantées par l’eSIM, module embarqué.

Les cartes SIM continuent à plomber les résultats de Gemalto. Avec une baisse de 10?% au premier semestre 2018, elles entraînent un recul de 3?% du chiffre d’affaires de l’activité historique de cartes à puce et services associés. Et le directeur général Philippe Vallée n’entrevoit pas d’amélioration à moyen terme. Au contraire, il voit ces cartes amovibles, utilisées par les opérateurs mobiles pour identifier et gérer les services des abonnés, disparaître à terme au profit d’une alternative embarquée dans les terminaux?: l’eSIM. Gemalto fait de cette mutation sa planche de salut. L’occasion d’une transformation de son modèle, avec le passage de la vente de matériels (cartes SIM) à la fourniture des services (activation, mise à jour à distance). L’eSIM n’équipe encore que quelques montres, tablettes ou PC toujours connectés. Le vrai enjeu réside dans les smartphones. Google a été le premier à l’embarquer dans son Pixel 2 en 2017. Mais la technologie ne prendra son envol qu’après son adoption par Apple et Samsung. Pas avant 2019-2020 selon le cabinet ABI Research. ??

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle