Les trois pistes de Gemalto pour remonter la pente

Malmené dans ses activités historiques de cartes bancaires et SIM, Gemalto termine 2017 avec des résultats moroses. Pour remonter la pente, il compte accélérer ses investissements dans la gestion d’identité, l’Internet des objets et la cybersécurité, tout en poursuivant la maitrise des coûts dans les activités matures pour maintenir le même niveau de rentabilité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les trois pistes de Gemalto pour remonter la pente
Philippe Vallée, directeur général de Gemalto, compte poursuivre la baisse des coûts

C’est une année particulièrement morose pour Gemalto. Le [...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement