Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les trois pistes de Gemalto pour remonter la pente

Ridha Loukil

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malmené dans ses activités historiques de cartes bancaires et SIM, Gemalto termine 2017 avec des résultats moroses. Pour remonter la pente, il compte accélérer ses investissements dans la gestion d’identité, l’Internet des objets et la cybersécurité, tout en poursuivant la maitrise des coûts dans les activités matures pour maintenir le même niveau de rentabilité.

Les trois pistes de Gemalto pour remonter la pente
Philippe Vallée, directeur général de Gemalto, compte poursuivre la baisse des coûts
© George Brooks

C’est une année particulièrement morose pour Gemalto. Le numéro un mondial de la carte à puce, qui compte 15 000 personnes dans le monde, dont 3 000 en France, termine 2017 avec un chiffre d’affaires en recul de 4% à 2,97 milliards d’euros et une perte nette de 424 millions d’euros, contre un bénéfice net de 176 millions d’euros en 2016. "Ces résultats sont en ligne avec nos projections de juillet 2017, affirme son directeur général Philippe Vallée lors du déjeuner de presse, le 2 mars 2018. La perte nette est dûe à l’inscription d’une charge de dépréciation d’actifs dans les cartes SIM de 425 millions d’euros et d’une charge de restructuration de 114 millions d’euros."

En cause, l’effondrement des ventes de 15% dans les deux activités historiques, les cartes SIM et les cartes bancaires, qui représentent environ 30% du chiffre d’affaires total. "La situation tend à se stabiliser dans les cartes bancaires avec un retour à la normale du marché américain, estime Philippe[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle