Gemalto mise sur la biométrie en rachetant l’activité sécurité de l’américain 3M

Ridha Loukil ,

Publié le

Après le rachat de SafeNet en 2015, le leader mondial de la carte à puce Gemalto poursuit ses emplettes aux Etats-Unis en acquérant l’activité sécurité de 3M. Une opération à 850 millions de dollars qui renforce sa position dans la biométrie et sur le marché des gouvernements.

Gemalto mise sur la biométrie en rachetant l’activité sécurité de l’américain 3M © Google Street View

Gemalto a raté le rachat de Morpho, l’activité de sécurité de Safran, au profit de son concurrent Oberthur Technologies et son détenteur, le fonds d’investissement Advend International. Il se rattrape en mettant la main sur l’activité sécurité du groupe américain 3M. La transaction se monte à 850 millions de dollars. Elle devrait être finalisée au premier semestre 2017.

Renfort de 450 experts en algorithmes de biométrie

Il s’agit de la deuxième acquisition majeure du leader français de la carte à puce aux Etats-Unis. La première concerne le spécialiste des coffres forts numériques SafeNet pour 890 millions de dollars. Elle a été finalisée en janvier 2015.

L’activité rachetée à 3M comprend la filiale Cogent, qui fournit des solutions biométriques pour l’identification civile, le contrôle aux frontières et les forces de Police, et les produits de 3M de lecture et sécurisation de documents. Elle est constituée d’environs 450 experts des algorithmes de biométrie, représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 215 millions de dollars en croissance de 10% par an et affiche un résultat d’exploitation de 58 millions de dollars sur 12 mois de mai 2015 à juin 2016.

Marché d'authentification en ligne et sur mobile

Avec cette acquisition, Gemalto, qui compte 14 000 personnes dans le monde et affiche un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2016, se renforce dans le marché de la sécurité des gouvernements, où son activité représente un revenu de 391 millions d’euros en 2015. Il se met également en position pour tirer profit du développement de la biométrie dans le marché commercial de l’authentification en ligne et sur mobile.

Il s’agit de la première acquisition menée sous la direction de Philippe Vallée qui a succédé Olivier Piou au poste de CEO en septembre 2016.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte