Gemalto entrevoit une normalisation du marché des cartes aux USA

par Cyril Altmeyer
Partager
Gemalto entrevoit une normalisation du marché des cartes aux USA
Gemalto a dit vendredi entrevoir une normalisation du marché des cartes bancaires aux Etats-Unis au cours des prochains trimestres, ce qui devrait l'aider à remonter la pente après quatre profit warnings depuis l'automne dernier. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS(Reuters) - Gemalto a dit vendredi entrevoir une normalisation du marché des cartes bancaires aux Etats-Unis au cours des prochains trimestres, ce qui devrait l'aider à remonter la pente après quatre profit warnings depuis l'automne dernier.

Le directeur général du spécialiste de la sécurité numérique Philippe Vallée a jugé prudent l'objectif de bénéfice opérationnel pour 2017 ramené à 293-323 millions d'euros le 21 juillet contre plus de 660 millions à l'origine.

Cette prévision se base sur une hypothèse "relativement agressive" de nouvelles chutes de 15 à 20% à la fois du marché de la carte SIM et de l'activité de paiement au second semestre.

"Nous n'attendons pas de normalisation du marché américain avant la fin de l'année, plutôt début 2018, et pour l'instant nous ne voyons pas d'amélioration sur le marché de la carte SIM", a expliqué Philippe Vallée lors d'une conférence téléphonique.

Les Etats-Unis ont adopté tardivement la carte à puce et la taille et la fragmentation du marché du paiement dans le pays ont provoqué une accumulation de stocks inédite. Ce n'est qu'une fois ces stocks résorbés que le marché américain redeviendra prévisible, évoluant en fonction du remplacement des cartes expirées ou perdues.

Au total Gemalto prévoit une stagnation son chiffre d'affaires au second semestre, après une baisse de 8% à taux de change constants à 1,393 milliard d'euros.

Le groupe compte au second semestre sur une hausse de son chiffre d'affaires pouvant aller jusqu'à 5% dans les programmes gouvernementaux, à un rythme un peu supérieur pour ses services aux entreprises et une croissance supérieure à 10% dans l'internet des objets, a précisé Philippe Vallée.

Gemalto prévoit désormais de présenter ses objectifs pluriannuels au premier semestre 2018 lors d'une journée investisseurs et non plus fin 2017.

Depuis l'arrivée de Philippe Vallée à la tête de Gemalto, il y a tout juste un an, l'action Gemalto a chuté de 28%.

Gemalto a dû notamment passer une charge de dépréciation des écarts d'acquisition de 425 millions d’euros pour prendre en compte la dégradation des perspectives du marché des cartes SIM amovibles, dont le chiffre d'affaires a baissé plus fortement que prévu.

Au premier semestre, le bénéfice opérationnel a chuté de 46% à 93 millions d'euros.

Le plan de transition annoncé en avril pour apporter plus de 50 millions d'euros au bénéfice opérationnel en base annuelle ne devrait produire ses effets que vers la fin de l'année, réaffirme Gemalto.

L'action cède 1,53% à 44,7 euros en début de séance à la Bourse de Paris.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS