International

Geely s’empare de Volvo

, ,

Publié le

Geely s’empare de Volvo © REUTERS

Affaire Rio Tinto : Pékin frappe fort
Rien de tel qu’un procès exemplaire pour stimuler une négociation tarifaire sur le prix du minerai de fer, entre aciéristes chinois et géants miniers. Quatre employés chinois du minier Rio Tinto ont été condamnés par Pékin à de la prison ferme pour corruption et espionnage industriel. En jeu, des révélations qu’auraient fait les salariés sur les besoins des aciéristes chinois, en pleines négociations tarifaires.  Des quatre, celui qui avait réussi à obtenir la nationalité australienne n’a pas plus sauvé sa peau que les autres. Stern Hu ancien responsable du bureau de du géant minier Rio Tinto à Shanghai, a reçu une peine de dix ans de prison, tandis que les trois autres  ont écopé de sept à quatorze ans. Canberra ne dit mot, estimant que cette décision était « très sévère, à tous points de vue », mais affirmant que cela n'affecterait pas les relations bilatérales.

L’épisode Rio Tinto (qui a rompu un accord d’alliance avec Chinalco) risque néanmoins de laisser des traces. Une fois la sentence connue, le géant minier anglo-australien a annoncé lundi le licenciement de ses quatre employés condamnés.


Geely s’empare de Volvo
Qui connaît Geely, et ses 300.000 immatriculations annuelles en Chine ? Il va falloir s’en souvenir : après avoir passé dix ans dans le giron américain de Ford, le suédois Volvo automobile passe sous un pavillon chinois nommé Geely.

L’occasion pour le « petit constructeur » de passer dans la cour des grands, en particulier côté sécurité, rappelle Le Monde. Aux Etats-Unis, ses voitures ne passent pas les crashs tests et en Russie l'une d'elles – le Freedom Cruiser – a été baptisée la "voiture de la mort". Avec Volvo, le président fondateur de Geely, Li Shufu, espère régler le problème.

M. Shufu prévoit de construire une usine dédiée à la marque suédoise : 300 000 voitures y seront fabriquées par an pour le marché chinois. Il a aussi rassuré les salariés des usines de Torslanda (Suède) et de Gand (Belgique) : "Je suis convaincu que la présence industrielle de Volvo est assurée sur le long terme". L’ont-ils cru ? Pour la petite histoire, explique Emmanuel Kessler sur France Info, Geely négocie aussi le rachat les taxis noirs de Londres, les « cabs » légendaires.

153 mineurs piégés par les eaux en Chine
Les secouristes tentent de sauver lundi 153 ouvriers pris au piège depuis la veille dans une mine de charbon en cours d'aménagement dans le nord de la Chine après l'inondation d'un puits. Des tuyaux et des pompes ont été transportés sur le lieu de l'accident pour pouvoir évacuer l'eau qui a inondé dimanche en milieu de journée la mine située dans le Shanxi, première province houillère du pays, selon les images de la télévision centrale CCTV. La mine, qui s'étend sur 180 km2, appartient à la société publique Huajin Coking Coal. Cette zone minière, dispose de plus de 2,3 milliards de tonnes de réserves de charbon , dont un milliard de réserves prouvées. Les mines de charbon chinoises sont considérées comme les plus dangereuses au monde.




RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES LUNDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'INTERNATIONAL »

Brésil, Russie, Inde, Chine, les BRIC sont l'avenir de la croissance mondiale. De pays émergents, ils sont désormais les pays dominants. La formation de nouveaux blocs renversent les anciens équilibres mondiaux. Ana Lutzky et Pierre-Olivier Rouaud décryptent les nouveaux enjeux géopolitiques au travers du prisme de l'actualité. L'information du monde pour écouter la planète.


Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte