Geely choisit une start-up suédoise pour la conduite autonome

STOCKHOLM (Reuters) - Le groupe chinois Geely a choisi Zenuity, une co-entreprise entre sa marque automobile Volvo et le groupe technologique suédois Veoneer, comme fournisseur privilégié du logiciel de conduite assistée et autonome, amené à équiper ses marques Geely Auto, Polestar, Lynk & Co et Lotus.
Partager
Geely choisit une start-up suédoise pour la conduite autonome
Le groupe chinois Geely a choisi Zenuity, une co-entreprise entre sa marque automobile Volvo et le groupe technologique suédois Veoneer, comme fournisseur privilégié du logiciel de conduite assistée et autonome, amené à équiper ses marques Geely Auto, Polestar, Lynk & Co et Lotus. /Photo prise le 17 avril 2019/REUTERS/Aly Song

Le retard pris dans le développement des véhicules autonomes en raison de lourds investissements et d'obstacles réglementaires met sous pression les fournisseurs comme Zenuity.

Veoneer a déclaré en avril qu'il procédait à une évaluation de Zenuity, qui se concentre sur le développement de logiciels pour les fonctions de conduite assistée (ADAS), comme le maintien du véhicule dans la voie de circulation, et la conduite autonome (AD).

Pour Dennis Nobelius, le directeur général de Veoneer, l'accord avec Geely constitue une grande victoire car selon lui, seules trois à cinq plates-formes de logiciels de conduite autonome de première génération, seront toujours présentes à la fin de la prochaine décennie, contre plus d'une quarantaine actuellement selon les estimations de CB Insights.

"Notre plan est clair, nous voulons en faire partie", a-t-il déclaré à la presse. "Nous avons plusieurs demandes de dossiers en ce moment pour des fonctions d'ADAS et nous discutons de manière approfondie pour ce qui est de l'AD"

Basé à Göteborg, Zenuity a été créée en 2017 par Volvo et par Autoliv, l'ancienne maison mère de Veoneer, qui a investi 1,1 milliard de couronnes suédoises (environ 100 millions d'euros) dans la société. Volvo a été racheté à Ford en 2010 par Geely.

Zenuity est en concurrence notamment avec Waymo, propriété d'Alphabet, la maison mère de Google, qui a reçu l'an dernier une autorisation pour tester des voitures sans conducteur sur les routes de Californie.

(Esha Vaish à Stockholm; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS