GE triple son bénéfice et réduit ses sorties de capitaux, le titre bondit

NEW YORK (Reuters) - General Electric a plus que triplé son bénéfice au premier trimestre avec la progression des ventes de ses divisions dans l'aéronautique, le pétrole et le gaz, et la santé.
Partager
GE triple son bénéfice et réduit ses sorties de capitaux, le titre bondit
General Electric a plus que triplé son bénéfice au premier trimestre avec la progression des ventes de ses divisions dans l'aéronautique, le pétrole et le gaz, et la santé. /Photo prise le 5 février 2019/REUTERS/Vincent Kessler

Le conglomérat américain a confirmé ses prévisions annuelles mais a précisé que la crise du 737 MAX de Boeing, interdit de vol depuis mars à la suite de deux catastrophes aériennes, était un "nouveau risque". GE fabrique des moteurs pour ce modèle d'avion en partenariat avec le français Safran.

En avant-Bourse, l'action GE gagnait plus de 10% à Wall Street.

GE a fait état de flux de trésorerie négatifs dans son activité industrielle pour 1,2 milliard de dollars, mieux que les 2,16 milliards de sorties attendus en moyenne par les analystes.

Le nouveau PDG Larry Culp, qui veut aller de l'avant dans les cessions d'actifs et la restructuration du groupe, avait prévenu en mars que le cash-flow industriel du groupe pourrait être négatif de 2 milliards de dollars.

Le groupe vise un retour à une génération de trésorerie tirée des activités industrielles positive en 2020 et pense accélérer le rythme de l'amélioration en 2021.

Le solde de trésorerie de GE a été principalement alimenté au premier trimestre par la vente de l’activité de locomotives à Wabtec pour 2,9 milliards de dollars.

Le cash-flow libre ajusté provenant des activités industrielles a été "meilleur que prévu", s'est félicité GE, soutenu principalement par le calendrier des paiements. Le groupe n'a pas été plus précis.

Dans la division électricité, les commandes ont reculé de 14% au premier trimestre. Le bénéfice a chuté de 71% à 80 millions de dollars sur un chiffre d'affaires de 5,7 milliards, en baisse d'environ 22%.

Au total, au niveau du groupe, le chiffre d'affaires s'est contracté de 2% à 27,29 milliards de dollars (consensus 27,05 milliards), le bénéfice des opérations poursuivies a bondi à 954 millions (contre 261 millions un an plus tôt), le résultat par action est ressorti à 0,11 dollar (contre 0,03 dollar).

Le BPA ajusté s'est établi à 0,14 dollar. Les analystes attendaient en moyenne 0,09 dollar.

(Alwyn Scott, et Rachit Vats à Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS