GE remporte la bataille mondiale autour du pôle énergie d’Alstom

C'est officiel. Après 2 mois de bataille, General Electric a été adoubé par le conseil d'administration d'Alstom. Il va reprendre l'intégralité des activités Energie du groupe français. Le 19 juin, Arnaud Montebourg avait indiqué que l'Etat allait entrer au capital du groupe industriel Alstom à hauteur de 20% dans le cadre d'une alliance avec le conglomérat américain General Electric, sur ce volet les négociations sont toujours en cours avec Bouygues.

Les turbines et les transformateurs électriques d’Alstom ont alimenté la chronique pendant huit semaines. Peu après l'offre de 12,35 milliards d’euros du géant américain pour reprendre le pôle énergie d’Alstom (70% de son activité), fin avril, l'allemand Siemens faisait irruption dans le processus en proposant d’échanger ses trains contre les centrales électriques du français. Le japonais Mitsubishi Heavy Industries et son partenaire Hitachi sont officiellement entrés dans la danse mi-juin pour faire une offre combinée avec Siemens. Dans le même temps, le gouvernement français se dotait d’un droit de veto sur le rachat d’Alstom en étendant le décret sur les investissements étrangers.

Retrouvez tous les temps forts de ce feuilleton dans notre dossier.

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GE remporte la bataille mondiale autour du pôle énergie d’Alstom

DANS CE DOSSIER

Partager

Alstom-GE : les raisons technologiques du rachat
Alstom choisit General Electric, et Bouygues... l'Etat
Nucléaire et contrôle, les deux clés du montage d’Arnaud Montebourg pour Alstom
Arnaud Montebourg acte le grand retour de l’Etat actionnaire
L'Etat va entrer au capital d'Alstom et choisit l'alliance avec General Electric
Laurent Berger : "Sur Alstom, nous exigeons que les représentants du personnel soient associés aux discussions"
Alstom : Siemens et MHI surenchérissent pour séduire les actionnaires
General Electric joue les alliances avec Alstom mais garde le contrôle
General Electric propose de former trois coentreprises avec Alstom
Pour Alstom, le rachat s'accélère
Le patron de Mitsubishi Heavy Industries dévoile sa vision d’un Alstom partiellement "japonisé"
L'offre de Siemens et Mitsubishi sur Alstom en cinq points clés
Les premiers détails de l'offre de Siemens et Mitsubishi sur Alstom
Jeu de go autour d'Alstom
Mitsubishi se joint à Siemens pour racheter Alstom
Siemens s’inquiète des risques financiers liés au rachat d’Alstom Energie
GE - Siemens, la bataille d'Alstom
Rachat d’Alstom : le bras de fer se poursuit entre Patrick Kron et Arnaud Montebourg
General Electric pourrait céder les activités éoliennes et hydroélectriques d'Alstom en cas de rachat
Alstom : un mariage, quatre prétendants
Avec les locomotives de GE, Alstom Transport doublerait Siemens
Alstom : comment Arnaud Montebourg peut bloquer General Electric
"Une alliance, pas de vente à la découpe pour Alstom", assure Arnaud Montebourg
Alstom, Siemens, GE, l'Etat : quatre stratégies pour un rachat
Le couple Alstom-Siemens pourrait faire naître le champion européen du ferroviaire
Comment Alstom est devenu une proie pour General Electric
Bouygues, un actionnaire d’Alstom opportuniste avant tout
Qui pour acheter Alstom selon Arnaud Montebourg ? Ni GE, ni Siemens ! 
Du nucléaire à l'éolien, les technologies clés que détient Alstom
Les 8 acteurs décisifs du dossier Alstom
Alstom, un géant de la R&D made in France
Bouygues et la communication, deux sujets à surveiller par l’AMF dans le rachat d'Alstom
Alstom : Patrick Kron, droit dans ses bottes
Alstom et nos champions industriels : des espèces en voie de disparition ?
1928 - 2014 : l'histoire d'Alstom, de General Electric à General Electric ?
Chronologie d'une semaine décisive pour l'avenir d'Alstom

ÉVÉNEMENT

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer

WEBINAR

LES DERNIERS DOSSIERS

Les dossiers de l'Usine Nouvelle

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE