Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

GE RÉCUPÈRE LE TRÉSOR PERDU D'ALSTOM

Manuel Moragues

Publié le

Le champion français de la conversion d'énergie passe sous le contrôle de l'américain General Electric (GE). Ce dernier a annoncé le 29 mars le rachat de Converteam pour 2,7 milliards d'euros. Une opération réalisée au nez et à la barbe de l'ancienne maison mère, Alstom. Le groupe de Patrick Kron n'avait pas vraiment les moyens de racheter son ancien actif. Après l'acquisition de l'ex-Areva Transmission pour 2,35 milliards d'euros, sa trésorerie est ratatinée par deux ans de commandes atones. La cible était donc trop belle pour l'industriel, qui avait dû se séparer de Power Conversion (l'ancien nom de Converteam) après s'être engagé auprès de Bruxelles à vendre 1,5 milliard d'euros d'actifs en contrepartie de son sauvetage par l'État. La société avait alors été cédée en LBO pour à peine 150 millions d'euros à Barclay's Private Equity. Trois ans plus tard, chiffre d'affaires multiplié par huit et résultat opérationnel dix-huit fois plus élevé, LBO France (qui le cède aujourd'hui à GE) se l'offrait pour 1,9 milliard d'euros.

Les entreprises citées

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle