GE pourrait vendre 74 milliards de dollars de créances à Wells Fargo

General Electric a ouvert des discussions la semaine dernière avec Wells Fargo en vue de lui vendre la totalité de son portefeuille de 74 milliards de dollars (68,8 milliards d'euros) de prêts et de crédit-bail aux entreprises, selon une source proche du dossier.

Partager
GE pourrait vendre 74 milliards de dollars de créances à Wells Fargo
General Electric a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice supérieur aux attentes de Wall Street, les profits de ses activités industrielles ayant progressé de 9% grâce entre autres aux ventes de turbines, qui ont compensé la baisse de l'activité sur les marchés du pétrole et du gaz. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

Selon une source proche du dossier, General Electric discuterait depuis la semaine dernière avec Wells Fargo pour lui vendre la totalité de son portefeuille de 74 milliards de dollars (68,8 milliards d'euros) de prêts et de crédit-bail aux entreprises. D'autres parties pourraient également nouer le dialogue avec GE pour racheter l'intégralité de ce portefeuille, a ajouté la source.

des prêts industriels et commerciaux

La division chargée de ce type de crédit a essentiellement pour interlocuteurs des entreprises de taille moyenne auxquelles elle propose des prêts industriels et commerciaux ainsi que des financements d'équipements et de matériels. Wells Fargo est présente dans ce segment par l'entremise de sa filiale Wells Fargo Capital Finance. GE et Wells Fargo se sont abstenues de tout commentaire.

GE a annoncé ce mois-ci la vente de la quasi-totalité de GE Capital afin de se recentrer sur ses activités industrielles et de distribuer potentiellement aux actionnaires plus de 90 milliards de dollars (84,95 milliards d'euros) d'ici à 2018. De par sa taille et les risques afférents à son portefeuille, l'Etat considère GE Capital comme un établissement financier d'importance systémique. En réduisant considérablement la taille de cette filiale, GE compte échapper à ce statut en 2016. L'action GE perd 0,7% à Wall Street.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Technicien Chimiste - Recyclage des Batteries F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

DATE DE REPONSE 02/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS