Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

GE pourrait vendre 74 milliards de dollars de créances à Wells Fargo

, , , ,

Publié le , mis à jour le 21/04/2015 À 07H10

General Electric a ouvert des discussions la semaine dernière avec Wells Fargo en vue de lui vendre la totalité de son portefeuille de 74 milliards de dollars (68,8 milliards d'euros) de prêts et de crédit-bail aux entreprises, selon une source proche du dossier.

GE pourrait vendre 74 milliards de dollars de créances à Wells Fargo
General Electric a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice supérieur aux attentes de Wall Street, les profits de ses activités industrielles ayant progressé de 9% grâce entre autres aux ventes de turbines, qui ont compensé la baisse de l'activité sur les marchés du pétrole et du gaz. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

Selon une source proche du dossier, General Electric discuterait depuis la semaine dernière avec Wells Fargo pour lui vendre la totalité de son portefeuille de 74 milliards de dollars (68,8 milliards d'euros) de prêts et de crédit-bail aux entreprises. D'autres parties pourraient également nouer le dialogue avec GE pour racheter l'intégralité de ce portefeuille, a ajouté la source.

des prêts industriels et commerciaux

La division chargée de ce type de crédit a essentiellement pour interlocuteurs des entreprises de taille moyenne auxquelles elle propose des prêts industriels et commerciaux ainsi que des financements d'équipements et de matériels. Wells Fargo est présente dans ce segment par l'entremise de sa filiale Wells Fargo Capital Finance. GE et Wells Fargo se sont abstenues de tout commentaire.

GE a annoncé ce mois-ci la vente de la quasi-totalité de GE Capital afin de se recentrer sur ses activités industrielles et de distribuer potentiellement aux actionnaires plus de 90 milliards de dollars (84,95 milliards d'euros) d'ici à 2018. De par sa taille et les risques afférents à son portefeuille, l'Etat considère GE Capital comme un établissement financier d'importance systémique. En réduisant considérablement la taille de cette filiale, GE compte échapper à ce statut en 2016. L'action GE perd 0,7% à Wall Street.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle