GE paiera 50 millions d'euros faute d'avoir créé 1.000 emplois nets

Le conglomérat américain avait promis de créer 1 000 emplois depuis son acquisition de la branche "énergie" d'Alstom en 2015.
Partager
GE paiera 50 millions d'euros faute d'avoir créé 1.000 emplois nets
General Electric paiera 50 millions d'euros de pénalités, qui seront versés à un "fonds de réindustrialisation" spécialement créé en France, faute d'avoir tenu ses engagements en matière de création d'emplois, a annoncé mardi le ministère de l'Economie. /Photo d'archives/REUTERS/Daniel Becerril

General Electric paiera 50 millions d'euros de pénalités, qui seront versés à un "fonds de réindustrialisation" spécialement créé en France, faute d'avoir tenu ses engagements en matière de création d'emplois, a annoncé mardi le ministère de l'Economie.

GE avait promis de créer 1.000 emplois nets en France avant la fin 2018 lors du rachat de la branche énergie d'Alstom, en 2015.

"L'évolution des marchés de l'énergie et l'accélération de la transition énergétique limitant fortement le marché des turbines à gaz, n'ont (...) pas permis d'atteindre l'objectif de création de 1.000 emplois nets", écrit Bercy dans un communiqué.

Le groupe américain a bien recruté 3.000 personnes mais le solde ne dépassait pas les 25 emplois en fin d'année dernière.

Un fonds dédié aux énergies renouvelables

"Dans ce contexte et conformément à ses engagements, GE a confirmé la création d’un fonds de réindustrialisation doté de 50 millions d’euros, qui sera logé à la Caisse des dépôts et consignations", précise le ministère.

Ce fonds sera piloté par un comité réunissant des représentants désignés par GE, les collectivités locales concernées et les services de l'Etat sous la présidence d'une personnalité "spécialiste de l'industrie", fait encore savoir Bercy.

Cette décision a été entérinée lors de la réunion, à Bercy, d'un comité de suivi en présence du ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, de la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher et de la direction du conglomérat.

A cette occasion, "GE a également marqué ses intentions de développement à long terme en France, notamment pour (se) développer dans le domaine des énergies renouvelables", peut-on lire dans le communiqué.

Les investissements réalisés par GE en France représentent près d'un milliard d'euros, lit-on également.

Le groupe américain souligne dans un communiqué avoir "fait le maximum pour créer des emplois" et avoir "tenu ses engagements contractuels signés avec l’Etat" dans "un contexte de marché particulièrement difficile."

Avec Reuters (Simon Carraud, édité par Sophie Louet)

0 Commentaire

GE paiera 50 millions d'euros faute d'avoir créé 1.000 emplois nets

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS