L'Usine Energie

GE Hitachi discute réacteur SMR en Pologne

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Rien n’est fait. Mais alors que le gouvernement polonais tergiverse depuis des années sur la construction d’une centrale nucléaire, l’annonce de la signature d’un mémorandum d’accord entre Michal Solowow, le propriétaire du groupe chimique Synthos, et GE Hitachi Nuclear Energy pour la construction d’un petit réacteur modulaire (SMR) de 300 MW, est un signal fort pour la filière nucléaire mondiale. Ce type de réacteur nucléaire, déjà développé par les Russes et les Américains et sur lequel planchent depuis peu Framatome, le CEA et EDF, peut alimenter une ville de 100 000 habitants. Il serait concurrentiel avec les centrales à gaz. En pleine urgence climatique, pour les pays comme la Pologne ultra-dépendante du charbon, c’est une option énergétique, non intermittente, à étudier.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte