GE Belfort produira une nouvelle génération de turbines géantes

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GE Belfort produira une nouvelle génération de turbines géantes

Investissement. C’est à l'usine General Electric de Belfort que sera fabriquée la nouvelle génération de grandes turbines à gaz du groupe américain. Dénommée « FlexEfficency », cette dernière, dévoilée le 25 mai, est la plus efficace jamais développée par GE avec un rendement de 61 %. Elle se caractérise aussi par une montée en puissance très rapide (pleine puissance en 28 minutes), un facteur clé d'insertion dans les réseaux électriques. Sa conception, dérivé des moteurs d’avions GE a coûté 550 millions de dollars, un travail effectué pour partie par les équipes de développement du site de Belfort, ainsi qu'au centre de R&D de GE à Munich.

Le groupe a dévoilé la première commande ferme lors du salon Powergen à Milan le 7 juin pour un projet en Turquie, et est en négociation très avancée (MOU) avec le chinois Harbin Electric pour au moins deux autres machines. Actuellement, selon Ricardo Cordoba, PDG de GE Energy pour l’Europe au moins, une turbine Flexefficency est aux premiers stades de production (planning, achats de composants) à Belfort, mais le groupe a refusé d’en dévoiler le commanditaire. Le cycle de fabrication d’une grande turbine est d’environ un an.
« Pour notre site, c'est une excellente nouvelle que GE ait choisi Belfort comme unique centre de production au plan mondial de cette turbine. Cela démontre nos capacité techniques et humaines de premier plan », se réjouit Yves Ménat, un INSA Lyon de 61 ans, directeur du site et patron France de GE Energy products. Cette nouvelle production ne s'accompagnera pas de gros investissements à Belfort hormis quelques millions d’euros essentiellement en moyens de test. Un banc test dédié à cette nouvelle génération de turbine sera par ailleurs installé par GE aux Etats-Unis à Greenville en Caroline du Sud pour 170 millions de dollars.
Coté emploi, l'usine de Belfort compte aujourd'hui environ 1 960 salariés en CDI (400 de plus qu’en 2005) dont un tiers en production et deux tiers en conception et développement. Après un pic en 2007, où la production a culminé à 90 turbines par an pour un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards de dollars, l'activité se situe à un rythme d’environ 60 machines par an, sans précision sur la taille des turbines. Belfort produit quatre grandes familles de turbines à gaz allant de 40 MW à 510 MW et assure aussi une très importante activité d'ingénierie. Ce site anciennement Alstom avait été repris en 1999 par GE sur injonction de la Commission européenne lors du rachat par Alstom des turbines d’ABB. Son activité a depuis été multipliée par cinq.
19 millions d'euros d'intéressement et participation sur le site
GE n'a pas voulu dévoiler l'évolution du chiffre d'affaires et la rentabilité du site pour 2010, mais en les jugeant « d'un très bon niveau ». De fait, l'enveloppe d'intéressement et participation a atteint 19 millions d'euros.
En matière d'emploi, il n'y pas de projet importants d'embauches nettes à court terme à Belfort. Depuis deux ans, malgré une baisse d'activité non précisée, l'effectif permanent est resté constant, sans licenciement ni recours au temps partiel, mais les CDD et intérimaires qui ont représenté de 200 à 300 personnes lors des records d'activité n'ont pas été reconduits. « Nous reprendrons sans doute certains embauches temporaires cette année, mais sans s'engager au delà. Nous étudions la visibilité en termes de commande et de planning pour 2014 et au-delà. En fonction de cette analyse, nous mènerons les embauches nécessaires. Mais au vu des évolutions du marché de l'énergie en Europe et dans le monde, il n'y a aucun doute sur le développement de nos marchés et donc de l'activité et l’emploi du site », conclut Yves Ménat.

A Milan, Pierre-Olivier Rouaud

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS