GE Aviation : "fournir les moteurs de l'A330neo n'aurait pas eu de sens financièrement"

Le motoriste américain GE Aviation, filiale de General Electric, a déclaré lundi qu'il prévoyait d'engranger 30 milliards de dollars (22 milliards d'euros) de commandes en propre et pour le compte de CFM International, sa coentreprise avec le français Safran, lors du salon de l'aéronautique de Farnborough cette semaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GE Aviation :
GE Aviation table sur 30 milliards de dollars de commandes

Le directeur général de GE Aviation, David Joyce, a par ailleurs salué la décision d'Airbus de faire du motoriste britannique Rolls-Royce son unique fournisseur pour les nouvelles versions de son A330.

Airbus a confirmé lundi à l'ouverture du salon de Farnborough, près de Londres, le lancement de deux nouvelles versions modernisées de son gros porteur A330 qui devraient permettre aux compagnies de réduire de 14% le coût d'exploitation par siège.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

David Joyce a déclaré que GE était engagé dans de nombreuses activités pour les cinq à huit prochaines années et que fournir les moteurs des A330neo n'auraient pas eu de sens d'un point de vue financier.

"Si cela s'était accordé à notre portefeuille à sa juste valeur économique, nous aurions persévéré. Mais considérant tout le reste, c'était la bonne décision", a-t-il déclaré aux journalistes présents à Farnborough.

(Victoria Bryan,; Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS