GdN : retard d’instruction pour le dossier du terminal méthanier d’Antifer

Partager

Formé à 73,29 % par le groupe énergétique Poweo et 26,71 % par la Compagnie industrielle et maritime (CIM), Gaz de Normandie (GdN) doit retarder l’instruction de son dossier concernant le projet de terminal méthanier que le groupe mène à Antifer (Seine-Maritime). Motif : GdN veut renforcer son tour de table pour ce projet, dont le coût est passé de 600 à 900 millions d’euros.

« Il s’agit de consolider les bases actionnariales du projet », résume un porte-parole de GdN. Mais il ne s’agit en aucun cas d’une suspension. Les négociations en cours avec différents partenaires potentiels vont simplement retarder l’instruction du dossier pour lequel nous avons déposé le 30 octobre 2009 une demande d’autorisation d’exploitation, de six mois environ. Nous restons convaincus que ce projet se réalisera ».

Implanté sur la commune de Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime), ce terminal méthanier, qui pourrait être opérationnel en 2015, disposera d’une capacité annuelle de 9 milliards de mètres cubes.

Réunis le 19 janvier à l’occasion d’un point presse évoquant le retard du projet, élus et population locale, qui y sont très hostiles, ont estimé que ce retard annoncé et les difficultés à financer ce projet leur donnaient raison quant à sa non-validité économique.

François Auber, le maire de Saint-Jouin-Bruneval, estime d’ailleurs, contrairement à la direction de Poweo, qu’il s’agit bien d’une suspension du programme. Ainsi l’élu affirme-t-il que «Loïc Capéran, nouveau président de Poweo et de Gaz de Normandie, a informé le préfet de la région Haute-Normandie par courrier en date du 12 janvier 2010 de différentes demandes. D’une part aux services de l’Etat de suspendre provisoirement l’instruction de la demande d’autorisation d’exploiter. D’autre part au Grand port maritime du Havre de ne pas déposer sa demande d’autorisation de travaux au titre de la loi sur l’eau. Enfin à GRT-Gaz de reporter le lancement de la phase d’études complémentaires du gazoduc ».

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS