GDF Suez rend plus visible ses services à l’énergie

Jérôme Tolot, le directeur général adjoint de GDF Suez en charge de la branche Energie Services, a annoncé le 20 juin le regroupement sous la marque Cofely de toutes les entreprises de services à l’énergie de GDF Suez à destination des clients industriels, tertiaires et collectivités publiques. Ainsi, les marques Ineo, Axima Seitha et Endel deviennent Cofely Ineo, Cofely Axima et Cofely Endel. L’ensemble représente un chiffre d’affaires de 14 milliards d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GDF Suez rend plus visible ses services à l’énergie

L'Usine Nouvelle - Quel est l’intérêt pour GDF Suez de procéder à ce regroupement sous le nom de Cofely ?
Jérôme Tolot -
L’enjeu est avant tout de donner une meilleure visibilité à nos activités de services à l’énergie, afin de renforcer notre position de leader en Europe. Par ailleurs, cela favorise et fluidifie les relations entre les différents métiers du groupe qui vont de l’ingénierie à l’installation. Enfin, nos clients ont une offre plus cohérente.

Concrètement, qu’est-ce que cela va provoquer en terme de restructuration dans le groupe ?
Il n’y aura pas de restructuration. Il s’agit d’une marque chapeau sous laquelle sont réunies les différentes entités du groupe. Chaque entreprise garde sa structure et ses services. C’est uniquement une opération stratégique et commerciale.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quels bénéfices attendez-vous sur vos résultats ?
C’est difficile d’avancer des objectifs précis. Aujourd’hui, nous réalisons un chiffre d’affaires d’environ 14 milliards d’euros. Depuis 4 à 5 ans, nous enregistrons une croissance annuelle de 3 à 5 %. C’est très bon d’autant plus que notre activité est réalisée à 92 % en Europe. Malgré la crise, l’Europe reste un important terrain de jeu pour la performance énergétique. Au-delà, nous tâchons de prendre des positions plus fortes en Amérique du Sud et en Asie, en particulier en Chine. Notre objectif est de doubler notre chiffre d’affaires hors Europe d’ici 5 ans.

Au-delà des services à l’énergie, allez-vous tenter de construire des synergies avec les branches énergie et environnement du groupe ?
En effet, nous cherchons à aller au-delà de notre branche. Il ne s’agit pas de synergies sur les métiers à proprement parler, mais de synergies commerciales. Dans des zones où une branche sœur est très implantée, nous pouvons nous appuyer sur elle pour pénétrer le marché. Par exemple au Brésil, la branche Energie de GDF Suez est très présente. Nous allons donc co-investir avec cette dernière pour racheter une entreprise dans ce pays.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS