GDF Suez lorgnerait des actifs allemands d'Exxon et de Shell

PARIS (Reuters) - Le groupe énergétique français GDF Suez est intéressé par l'acquisition de sites de stockage de gaz mis en vente par Exxon Mobil et Shell et valorisés environ un milliard d'euros, a rapporté samedi Le Figaro.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GDF Suez lorgnerait des actifs allemands d'Exxon et de Shell

Citant une source proche de GDF Suez, le quotidien écrit que le groupe français est en concurrence dans ce dossier avec les filiales de gestion d'infrastructures de Deutsche Bank, Axa et Prudential.

GDF Suez n'a pas souhaité faire de commentaires, en déclarant qu'il n'infirmerait ni ne confirmerait cette information.

Shell et Exxon ont mis en vente leurs coentreprises allemandes de stockage de gaz BEB Erdgas et Erdoel en juin dernier.

Tandis que GDF Suez dispose déjà de 600 millions de mètres cubes de stockage en Allemagne, l'entreprise présidée par Gérard Mestrallet verrait sa capacité totale passée à près de 1,5 milliard de mètres cubes si elle parvient à racheter les deux sites d'Uelsen et de Harsefeld au nord-ouest du pays, a précisé le Figaro.

L'Allemagne représente le troisième marché du groupe français en termes d'approvisionnement en gaz.

La source citée par le journal a également déclaré que GDF Suez continuait de s'intéresser au marché polonais de l'énergie et restait en lice pour le rachat d'Enea, troisième groupe d'électricité de Pologne.

Bate Felix, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS