Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

GDF Suez : le jour où Gérard Mestrallet a présenté Isabelle Kocher au président

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le , mis à jour le 15/10/2014 À 15H50

Alors que Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, prépare sa succession, le président de la République reçoit cette semaine la dauphine désignée par le grand patron, Isabelle Kocher. Officiellement, l’objet de la réunion est la transition énergétique, l’économie et l’emploi.

GDF Suez : le jour où Gérard Mestrallet a présenté Isabelle Kocher au président © D.R.

Après le remaniement du gouvernement de son Premier ministre, François Hollande devra aussi s’intéresser à la réorganisation de quelques géants industriels : fin de mandat d’Henri Proglio à la tête d’EDF, changement de gouvernance chez Areva, et préparation de la succession de Gérard Mestrallet chez GDF Suez.

Sur ce dernier point, quelle surprise de voir apparaître dans l’agenda présidentiel, à la date du vendredi 29 août à 10h00 : "entretien avec M. Gérard Mestrallet, président directeur général du groupe industriel GDF Suez et Mme Isabelle Kocher, directeur général adjoint en charge des finances".

Présentations au sommet

Que le PDG de GDF Suez rencontre le président de la République, il n’y a rien d’étonnant. C’est même fréquent. Mais le fait que l’agenda nomme celle qui l’accompagne est beaucoup plus surprenant. D’autant plus qu’il s’agit d’Isabelle Kocher, pressentie pour succéder au dirigeant historique du groupe. Cette femme de 47 ans grillerait la politesse au numéro 2 de GDF Suez et prétendant au poste de PDG, Jean-François Cirelli.

L’idée de Gérard Mestrallet, dont le mandat se termine en 2016, serait de nommer Isabelle Kocher à la direction générale du groupe dès 2015 et de prendre, pour sa part, la charge de Président.

Une jospiniste face à un chiraquien

La rencontre de vendredi entre le chef de l’exécutif portera, selon GDF Suez, sur la transition énergétique et sur ses enjeux en termes de développement économique et d’emplois.

Dans les faits, c’est aussi une occasion de présenter cette ancienne membre du cabinet de Lionel Jospin au président de la République. L’historique d’Isabelle Kocher jouera sans doute en sa faveur, en particulier face à un Jean-François Cirelli, chiraquien historique et ex-membre du cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Une nuance qui peut compter alors que le capital de GDF Suez est pour un tiers dans les mains de l'Etat.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle