GDF Suez et EDF mis en cause pour leurs systèmes de facturation

GDF Suez et EDF, dans une moindre mesure, auraient des systèmes de facturation trop compliqués, qui engendreraient des erreurs et donc des surfacturations. C’est ce que dénonce l’association de consommateurs UFC Que choisir dans un article du Parisien / Aujourd’hui en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GDF Suez et EDF mis en cause pour leurs systèmes de facturation

Les rumeurs sont remontées au plus haut de l’Etat. Le ministre de l’Ecologie et de l’Energie Jean-Louis Borloo a réclamé au plus vite (au 30 août) un rapport au Médiateur national de l’Energie, Denis Merville, pour éclaircir la situation de GDF Suez.

En effet, selon l’association UFC Que Choisir, le nombre de litiges et de plaintes concernant des facturations trop élevées a considérablement explosé en 2009 chez GDF Suez et EDF. « C’est d’autant plus surprenant qu’il y a encore quelques mois le nombre de litiges dans l’énergie était de zéro, commente le responsable de l’association, Alain Bazot. Nous en dénombrons aujourd’hui plus de 3500, soit l’un des plus gros postes de litiges, sans compter les appels tous azimut à notre plateforme d’aides aux litiges ». Selon l’association, GDF Suez et EDF, dans une moindre mesure, factureraient trop certains consommateurs et ne leur rembourseraient le trop perçu qu’en fin d’année.

Une attaque à laquelle GDF Suez rétorque que « les trois quarts de ses clients lui doivent régulièrement de l’argent, les estimations effectuées étant souvent inférieures à la réelle consommation », selon la porte-parole du groupe. Les clients GDF Suez reçoivent une facture calculée soit sur des estimations faites par rapport à leur consommation antérieure, soit sur des relevés physiques effectués deux fois par an.

« Il faut faire Polytechnique pour s’y retrouver »


C’est surtout dans le premier cas que des erreurs peuvent intervenir puisque le groupe se fonde sur des estimations. Ces dernières sont effectuées selon la réglementation en vigueur, au « prorata temporis » et en fonction de coefficients climatiques. « Un système qui est beaucoup trop compliqué pour les clients qui ne peuvent pas calculer eux-mêmes leur consommation ou vérifier les données que présente GDF, explique le Médiateur national de l’Energie, Denis Merville. Il faut avoir fait Polytechnique pour s’y retrouver ». Pour autant, ce dernier ne remet pas en cause l’application de la législation en cours par les groupes énergétiques. Du côté de l’association de consommateurs UFC que choisir, on ne veut pas leur faire de procès d’intention, mais seulement les faire réagir pour qu’ils reviennent sur leurs méthodes et leurs process.

GDF Suez précise que les consommateurs peuvent aussi effectuer eux-mêmes leur relevé de consommation sur Internet, avec vérification ultérieure lors des relevés. « Il faut améliorer les systèmes d’autoévaluation lorsque c’est possible, soutient Alain Bazot. En attendant de voir dans quelles conditions seront lancés les compteurs intelligents par exemple ». Ce type de compteurs fournissant des relevés automatiques et mensuels de consommation sont testés dans cinq communes de France depuis mars 2010. Leur déploiement national pourrait intervenir en 2012.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS